Vendredi 19 octobre 2018

Foire d’art

La FIAC, entre le Grand Palais et la Cour carrée

Par Roxana Azimi · Le Journal des Arts

Le 17 février 2006 - 637 mots

Le salon va quitter les halls de Paris Expo à la porte de Versailles pour s’ancrer au centre de Paris. Malgré les risques de déperdition entre les deux sites, la manifestation espère y gagner en prestige.

 PARIS - La Foire internationale d’art contemporain (FIAC) se divisera du 26 au 30 octobre entre le Grand Palais et la Cour carrée du Musée du Louvre. La surprise est de taille puisque l’idée d’un retour dans ses premiers pénates avait été, au mieux ajournée, au pire exclue, en octobre 2005. « Revenir au Grand Palais avec l’idée de stands est ringard, nostalgique, une recherche de “la bonne vieille FIAC” », nous avait alors confié le commissaire général du salon, Martin Bethenod. Le discours s’est, depuis, affiné. « Il s’agit de se “réancrer” dans le Grand Palais, non comme bâtiment mythique, mais comme bâtiment de prestige, précise Martin Bethenod. On avait besoin d’un second site de prestige comparable. On voulait retourner au centre de Paris sans perdre en route la partie émergente, car il était hors de question d’avoir d’un côté une FIAC chic, et de l’autre, une moins chic. »
Alors que, d’après les premiers pronostics, seuls une soixantaine d’exposants pouvaient prendre pied dans le grand vaisseau des Champs-Élysées, les organisateurs comptent y caser 100 à 120 galeries d’art moderne et contemporain de haut niveau ainsi que de design. Une salle de cinéma dédiée aux films et performances est aussi au menu. L’augmentation du nombre d’exposants par rapport aux analyses initiales tient à l’exploitation de nouveaux espaces sous les mezzanines. Certains stands pourront aussi se construire en duplex pour gagner en surface. Les tarifs pour les modules de 35 à 91 m2 s’échelonneront entre 5 000 et 31 000 euros.
La Cour carrée accueillera quant à elle 60 à 80 galeries contemporaines, pour partie les jeunes pousses auparavant logées dans le hall 5.1 de la porte de Versailles, mais aussi des enseignes plus installées désireuses de présenter des artistes émergents. En nouant un partenariat avec le Louvre, la FIAC s’est ménagé une porte de sortie, au cas où le Grand Palais fermerait en 2008 pour de nouveaux travaux. La foire n’investit en effet que 3 000 m2 sur les 14 000 exploitables dans la Cour carrée.

Des navettes
Le nouveau dispositif impose à la FIAC de se séparer de 20 à 60 exposants. Un régime minceur
inédit de la part de son propriétaire, l’organisateur de salons Reed, plutôt enclin à grossir les troupes ! « Reed a accepté le modèle économique que nous lui avons soumis : moins de surface, mais des tarifs réajustés, confie Martin Bethenod. Au final, la société a été convaincue par les possibilités de développement à moyen et long terme. » La dispersion de la foire sur deux sites reste toutefois problématique. Déjà constatait-on une déperdition d’environ 20 % des visiteurs entre le hall 4 et le hall 5.1 de la porte de Versailles. Pour favoriser un parcours pédestre entre le Louvre et le Grand Palais, que sépare une bonne demi-heure de marche, la FIAC installera des sculptures sur l’axe des Tuileries. Elle prévoit aussi des navettes reliant en une dizaine de minutes les deux bâtiments et un billet d’entrée permettant une visite étalée sur deux jours.
Ce déménagement réjouit les galeries, mais risque de donner du fil à retordre au salon Art Paris, lequel avait fondé sa communication sur son ancrage au Grand Palais. Est-ce pour étouffer cette concurrence que la FIAC a choisi d’y retourner rapidement ? « La décision est liée à une concurrence plus large, parisienne et internationale, esquive Martin Bethenod. Ce n’est pas “à cause de” ou “grâce à” un salon en particulier. » Quoi qu’il en soit, certains futurs refusés de la FIAC pourront toujours humer l’air du Grand Palais en se consolant à l’avenir dans les bras d’Art Paris !

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°231 du 17 février 2006, avec le titre suivant : La FIAC, entre le Grand Palais et la Cour carrée

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque