Mercredi 28 octobre 2020

La famille Mugrabi poursuit en justice Moishe Mana

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 31 octobre 2017 - 83 mots

New York. Le milliardaire israélien Moishe Mana refuse de laisser la famille Mugrabi disposer à son gré des 1 300 œuvres leur appartenant et qu’il stocke dans ses entrepôts.

En cause, plus de 500 000 dollars de factures impayées pour le stockage des pièces. Les Mugrabi se plaignent d’avoir perdu des ventes et de ne pouvoir honorer des prêts d’œuvres en raison de cette rétention. Jose Mugrabi, qui a fait fortune dans le textile, possède le plus vaste ensemble de pièces d’Andy Warhol.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°488 du 3 novembre 2017, avec le titre suivant : La famille Mugrabi poursuit en justice Moishe Mana

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque