Mercredi 17 octobre 2018

La Douma accuse l’Ermitage

Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000 - 289 mots

La gestion des collections de l’Ermitage est sévèrement mise en cause par un rapport parlementaire, qui reproche aussi au musée une rentabilité insuffisante de ses prêts d’œuvres à l’étranger.

Saint-Pétersbourg (de notre correspondant) - Après un audit de deux mois conduit par une commission parlementaire, de sévères accusations ont été portées contre le musée : les prêts à l’étranger n’ont pas réussi à générer les 2,4 millions de dollars attendus et 221 000 pièces des collections ne sont pas attribuées à des départements précis. Sommé de présenter cinquante de ces objets, il n’a pu en produire que trois. L’Ermitage a rétorqué que les musées internationaux n’avaient pas pour vocation de réaliser des profits à partir des prêts, basés principalement sur des échanges, et qu’ils n’étaient pas uniquement des “structures commerciales” destinées à remplir les caisses de l’État. Admettant des insuffisances en matière d’inventaire et de conservation, il a nié toute tentative de fraude. Une partie de l’argent public a servi à payer des réparations et à offrir une prime de 20 dollars aux employés, pour améliorer leur maigre salaire de 40 dollars. Quant aux pièces non attribuées, elles figurent sur une “liste temporaire” permettant leur transfert d’un département ou d’un conservateur à un autre. Enfin, si des objets ont effectivement disparu, ils ont été “empruntés” par le parti communiste, sous le régime soviétique, et l’Ermitage affirme redoubler d’efforts pour les retrouver. “Au lieu d’aider le musée, les actions de l’État nous portent préjudice, a déclaré Mikhail Piotrovsky, son directeur. En prétendant œuvrer dans l’intérêt de la nation, l’État nous enlève toute possibilité de trouver des mécènes”. L’attaque pourrait avoir des mobiles politiques, Yuri Boldyrev, l’un des auteurs du rapport, étant candidat au poste de gouverneur de Saint-Pétersbourg, en mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : La Douma accuse l’Ermitage

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque