Samedi 7 décembre 2019

La destruction de la halle « Lustucru » fait polémique

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 4 janvier 2018 - 105 mots

Arles. La mairie d’Arles a vendu en 2016 un terrain lui appartenant et sur lequel est installée depuis 1951, une halle en acier construite par les ateliers de Gustave Eiffel pour l’Exposition coloniale de 1906 à Marseille.

Le bâtiment a un temps abrité une usine Lustucru avant de devenir une friche en 2003. L’acquéreur, un promoteur immobilier, veut détruire l’édifice, qui n’est pas protégé, pour construire une galerie marchande. La Direction régionale des affaires culturelles s’était prononcée en son temps contre cette destruction. La ministre de la Culture, installée à Arles depuis des décennies, temporise en demandant que tous les aspects du problème soient étudiés.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°492 du 4 janvier 2018, avec le titre suivant : La destruction de la halle « Lustucru » fait polémique

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque