Samedi 14 décembre 2019

La Culture est favorable à une Fondation Giacometti

Le Journal des Arts

Le 27 mars 1998 - 322 mots

Pour la première fois, et en dépit de l’opposition de la Direction des Musées de France et du Centre Pompidou, le ministère de la Culture s’est déclaré favorable à la création d’une Fondation Giacometti.

PARIS. Dans une lettre datée du 20 février et adressée à Roland Dumas, exécuteur testamentaire de la succession Giacometti (lire le JdA n° 55), Catherine Trautmann a annoncé qu’elle était disposée à donner un avis favorable à la création d’une Fondation Giacometti. Cette lettre manifeste un changement d’attitude radical de la part de l’administration de la Culture, opposée depuis près de dix ans à un tel projet. Dans l’entourage de la ministre, on insiste sur les conditions accompagnant cet accord de principe : “Nous souhaitons que des assurances nous soient données quant à l’inaliénabilité des œuvres, à leur accessibilité par le public, et quant à la viabilité financière de la future fondation”. L’Asso­ciation de préfiguration de la Fondation, qui reste attachée à l’idée d’un espace d’expo­sition permanent pour une partie de cette collection réunissant plus de 700 œuvres, devra donc trouver un lieu adapté. L’immeuble dont elle dispose Cour de Rohan, dans le VIe arrondissement de Paris, abriterait, lui, l’administration de la Fondation, les archives Gia­cometti et le fonds documentaire. Cette volonté de présenter tout, ou vraisemblablement une partie de la collection dans un espace spécifique, géré par la Fondation, “n’exclut pas”, insiste Mary-Lisa Palmer, directrice de l’Association de préfiguration, “les prêts, tant en France qu’à l’étranger, au profit de musées ou d’expositions temporaires”. Cette question du lieu devra être réglée dans les tout prochains mois et dans le respect des critères de viabilité financière fixés par le ministère de la Culture. Dès lors, les promoteurs de la Fondation pourront difficilement faire l’économie d’une seconde vente d’œuvres, de façon à la doter d’un capital propre plus confortable. Fort de cet avis favorable, la demande de reconnaissance d’utilité publique de la Fondation par le ministère de l’Intérieur pourrait aboutir.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°57 du 27 mars 1998, avec le titre suivant : La Culture est favorable à une Fondation Giacometti

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque