Mercredi 28 octobre 2020

La Biennale de Sao Paulo sans directeur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 septembre 2000 - 116 mots

Le budget de 30 millions de dollars nécessaire à l’organisation de l’exposition « Brésil 500 : l’exposition de la redécouverte » marquant la célébration de la découverte du Brésil a conduit à repousser à 2002 la vingt-cinquième Biennale de Sao Paolo, initialement programmée pour 2001.

Après avoir publiquement exprimé son désaccord, Ivo Mesquita, le responsable de la Biennale, avait été licencié puis rétabli dans ses fonctions par le président de la « Fundação Bienal de São Paulo », Carlos Bratke, en avril dernier. Il a finalement démissionné le 27 juillet à la suite d’une crise interne, laissant la Biennale sans directeur. Corinne Diserens, l’ancienne directrice des Musées de Marseille, devait être commissaire associée de la manifestation.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°110 du 8 septembre 2000, avec le titre suivant : La Biennale de Sao Paulo sans directeur

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque