Samedi 28 novembre 2020

La baronne menace de s’attacher

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2006 - 116 mots

MADRID - La baronne espagnole Thyssen, veuve et cinquième épouse du baron allemand Thyssen-Bornemisza, refuse d’entamer une négociation de vente de sa collection d’œuvres d’art avec l’État espagnol.

Elle entend ainsi protester contre un projet de réaménagement du Paseo del Prado, à Madrid, qui prévoit de déplacer des arbres centenaires, au risque, selon la baronne, de les « tuer ». Elle menace aussi de s’attacher aux arbres pour empêcher leur déracinement. Interrogée par une radio espagnole, la baronne Thyssen a déclaré regretter d’avoir convaincu son mari, en 1993, de céder à l’Espagne sa prestigieuse collection. Celle-ci avait été négociée pour la somme de 338 millions de dollars et avait permis l’ouverture du Musée Thyssen-Bornemisza, à Madrid.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°237 du 12 mai 2006, avec le titre suivant : La baronne menace de s’attacher

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque