Mardi 10 décembre 2019

Grotte Chauvet

Jean Clottes : « une valeur universelle »

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 19 décembre 2011 - 414 mots

Jean Clottes est spécialiste de l’art pariétal et président du comité scientifique de l’espace de restitution de la grotte Chauvet. Il défend la candidature de Chauvet à l’Unesco…

L’œil : Vous soutenez la candidature de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l’Unesco. Quels sont les atouts du site ?
Jean Clottes : L’Unesco distingue des sites qui présentent une valeur universelle et exceptionnelle ; la grotte Chauvet remplit parfaitement ces deux conditions. D’une part par son ancienneté, il s’agit de la grotte ornée la plus ancienne au monde connue à ce jour, d’autre part par ses qualités esthétiques exceptionnelles, plusieurs grands artistes se sont exprimés sur ce site en y représentant les mythes de leur époque.

L’œil : Quelles sont les étapes de cette candidature ?
J. C. : Le site doit d’abord être retenu par le ministère de la Culture pour pouvoir représenter la France. La France aurait tout intérêt à choisir la grotte Chauvet, car ses qualités sont reconnues universellement ; elle est donc à même de faire l’unanimité. Si la France porte cette candidature, le dossier sera ensuite transmis au Centre du patrimoine mondial et examiné par les experts de l’Unesco qui pourraient décider d’une inscription sur la liste du patrimoine mondial dès 2013.

L’œil : Quelles seraient les conséquences de cette inscription pour le site ?
J. C. : Cela accroîtrait encore la reconnaissance internationale de la grotte Chauvet, l’inscription attirerait l’attention sur l’intérêt primordial du site et apporterait également une plus grande visibilité à l’espace de restitution, dont l’ouverture est prévue pour 2014.

L’œil : Pensez-vous que l’espace de restitution attirera de nombreux visiteurs ?
J. C. :Oui, car il s’agit d’un projet très ambitieux. Outre le fac-similé de la grotte, il y aura des expositions scientifiques. Le site d’Altamira, dont le concept est assez proche, attire chaque année près de 300  000 visiteurs. Nous pouvons en espérer au moins autant pour Chauvet ; d’autant que la vallée de l’Ardèche attire déjà 1,5 million de touristes par an.

Autour de la grotte

Une grotte Chauvet bis. En 2014, les visiteurs pourront visiter la réplique exacte de la grotte Chauvet en construction à Vallon-Pont-d’Arc. À deux kilomètres du site original, le projet comprend cinq bâtiments dont un « espace de restitution » de 3000 m2 qui condensera les 8000 m2 de la cavité. Une atmosphère acoustique et sensorielle complètera le rendu visuel pour une immersion plus vraie que nature. Découverte en 1994, la grotte Chauvet fut interdite à la visite pour éviter la dégradation des peintures.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°642 du 1 janvier 2012, avec le titre suivant : Jean Clottes : « une valeur universelle »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque