Dimanche 25 octobre 2020

Ils font l’actualité : Jean-Marc Bustamante, Muriel Mayette, Adrien Goetz, Marc Schwartz, Olivier Culmann et Jean-Marc Ayrault

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 mai 2017 - 607 mots

Jean-Marc Bustamante met les bouchées doubles aux Beaux-Arts de Paris
PARIS -
Dix-huit mois après son arrivée à l’ex-École nationale supérieure des beaux-arts, son directeur-artiste a mis dans ses priorités l’ouverture, avant la fin de son mandat du musée de l’école, qui empruntera un parcours à travers les bâtiments historiques. Il soutient cette semaine auprès du ministère la demande d’appellation « Musée de France ». Il mène également un programme de restauration de plusieurs espaces du Palais des beaux-arts et du Palais des études. Côté scolarité, les résultats de la première classe préparatoire sont connus : 90 % des vingt jeunes, dont quinze boursiers, sont admis. Il prépare enfin activement la commémoration des 50 ans des événements de Mai 1968, pendant lesquels l’école a joué le rôle que l’on sait. Un subtil mariage entre patrimoine et engagement social, qui laisse un peu de côté l’autre priorité que devrait être la place de l’école dans le marché mondial de l’enseignement supérieur en art.
 

Jean-Christophe Castelain

 


Muriel Mayette et Adrien Goetz entrent À l’Académie des Beaux-arts
PARIS -
« Le lien entre l’Institut, l’École des beaux-arts et la Villa Médicis » est reconstitué, souligne avec malice Adrien Goetz, enseignant à la ­Sorbonne et auteur de livres à succès. Quelques mois après l’élection de Jean-Marc Bustamante (lire ci-dessus), c’est au tour de la directrice de l’Académie de France à Rome de siéger parmi ses illustres confrères renouant ainsi une relation brisée par la réforme Malraux de 1970. La Sorbonne, elle, n’a jamais cessé de côtoyer l’Académie, avec cette fois, l’entrée d’Adrien Goetz.

 

 

 

Jean-Christophe Castelain

 


Marc Schwartz va diriger le cabinet de Françoise Nyssen
PARIS -
C’est un spécialiste des médias et un bon connaisseur de Bercy qui va seconder la nouvelle ministre Rue de Valois. Marc Schwartz, un énarque (Cour des comptes) de 54 ans, a en effet été conseiller au ministère de l’Économie et des Finances, et directeur général de France Télévisions. Il avait quitté la fonction publique pendant près de huit ans, pour officier dans des cabinets de conseil. Il avait succédé à Laurence Engel en juillet 2016 en tant que médiateur du livre. La ministre a également nommé son chef de cabinet, il s’agit de Loïc Turpin, qui exerçait jusqu’alors la même fonction auprès de l’ex-ministre du travail. Emmanuel Macron a limité à dix le nombre de collaborateurs des ministres, contre quinze précédemment.

 

 

 

 

Jean-Christophe Castelain

 


Olivier Culmann lauréat du prix Niepce 2017
PARIS -
Né en 1970 à Paris, le photographe est membre de l’agence Tendance Floue depuis 1996. Le prix ­Niépce 2017 Gens d’images couronne son parcours – une approche de la photographie « volontairement subjective, qui questionne plus qu’elle n’affirme ou ne montre », selon ses propres termes, qu’il s’agisse d’une série réalisée dans plusieurs pays, intitulée Les mondes de l’école, de New York après le 11 septembre, de gens regardant la TV ou de l’Inde. Sa candidature était parrainée par Christian Caujolle, fondateur de VU.

 

 

 

 

Stéphane Renault

 


Jean-Marc Ayrault va présider la « Mission de l’esclavage »
PARIS -
François Hollande avait demandé il y a un an à Lionel Zinsou, l’ancien Premier ministre du Bénin, de lui remettre un rapport sur la création d’une fondation sur la mémoire de l’esclavage. C’est donc un autre ex-Premier ministre qui va présider la mission de préfiguration de cette future fondation. Le groupement d’intérêt public en charge de cette préfiguration « travaillera avec la Ville de Paris à la création d’un monument et d’un lieu muséal dédiés dans la capitale à cette mémoire et à son héritage ». L’ancien maire de Nantes a créé dans sa ville un mémorial de l’abolition de l’esclavage.

 

 

 

 

Jean-Christophe Castelain

 

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°480 du 26 mai 2017, avec le titre suivant : Ils font l’actualité : Jean-Marc Bustamante, Murielle Mayette, Adrien Goetz, Marc Schwartz, Olivier Culmann et Jean-Marc Ayrault

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque