Dimanche 16 décembre 2018

Guillaume Kazerouni, spécialiste

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 13 avril 2017 - 300 mots

En l’espace de quelques années, Guillaume Kazerouni a réussi à s’imposer comme l’une des personnalités incontournables dans son secteur de prédilection : les tableaux d’église.

Publications, expositions, conférences… il déploie une énergie folle à remettre sur le devant de la scène ce patrimoine méconnu et insidieusement menacé. Son enthousiasme, littéralement sans borne, est incroyablement communicatif. En racontant le destin souvent rocambolesque de ces œuvres, il parviendrait à désarmer n’importe quel auditoire, y compris le plus réfractaire à ce sujet injustement méprisé. Intarissable sur les pépites redécouvertes dans des églises confidentielles, il confesse volontiers que lorsqu’il sillonne un petit village il ne peut s’empêcher de pousser la porte de son église avec le secret espoir de mettre au jour un petit chef-d’œuvre oublié. Plaidant pour que le plus grand nombre se réapproprie cet héritage commun, il sait judicieusement convoquer l’épaisseur historique et artistique des lieux cultuels. Outre la prometteuse exposition sur les abbés Desjardins, qu’il organise avec le Québec [lire p. 55], on attend avec impatience celle consacrée aux richesses insoupçonnées des églises bretonnes qu’il présentera à l’automne à Saint-Malo en partenariat avec la Drac. En effet, le responsable des collections d’art ancien du Musée des beaux-arts de Rennes est un brin hyperactif et sa capacité de travail force le respect. Tout comme son souci sincère du grand public ; une qualité dont nombre de ses confrères pourraient d’ailleurs s’inspirer.

Biographie

1975 - Naissance à Téhéran (Iran)

2000-2008 - Collaborateur scientifique au Musée du Louvre

2003-2013 - Enseignant à la Manufacture des Gobelins

2012 - Commissaire scientifique de l’exposition « Les couleurs du ciel » au Musée Carnavalet

2013 - Recruté sur CV au Musée des beaux-arts de Rennes comme responsable des collections d’art ancien (peintures et dessins)

2017 - Co-commissaire de l’exposition « Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins » au Musée national des beaux-arts du Québec

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°701 du 1 mai 2017, avec le titre suivant : Guillaume Kazerouni, spécialiste

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque