Vendredi 14 décembre 2018

Artiste

Guillaume Bottazzi, peintre médiateur

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 15 novembre 2011 - 279 mots

Le Miyanomori Art Museum à Sapporo a décidé il y a quelques mois de donner à l’artiste français Guillaume Bottazzi carte blanche pour orner ses 900 m2 de façades.

L’institution japonaise ne pouvait faire choix plus adapté à ses vues : depuis les années 1990, cet artiste décline sur le mur ou la toile une peinture fraîche et colorée, qui lui a valu nombre d’expositions et de commandes publiques, en France et au Japon.

Guillaume Bottazzi a appris son métier comme l’ont fait des générations de peintres classiques : lors d’un voyage en Italie. Après avoir étudié l’histoire de l’art, il y découvre la peinture du XVIe siècle et la technique du glacis, qui lui offre de déployer sur toile nuances chromatiques et effets de lumière. En contrepoint à ce travail en atelier, l’artiste décide de sortir dans la rue et réalise à Nice, Vitrolles, Villeurbanne ou Tokyo, de vastes fresques dont le caractère public vient nourrir son désir de contacts avec les spectateurs : « La création in situ, explique-t-il, permet de me projeter vers les autres, de créer des passerelles et d’éveiller l’intérêt de gens. »

S’il peint ses fresques seul, Bottazzi s’entoure de psychologues, sociologues, urbanistes ou élus qui l’aident à mieux adapter l’œuvre à son contexte. À cet égard, sa  « peinture-architecture » réalisée à Béziers en 2009 est exemplaire : sur deux bâtiments construits, l’artiste peint 3000 m2 de formes simples et de couleurs vives qui ont métamorphosé l’image du quartier. Or, le désir de faire évoluer le regard des spectateurs sur les lieux est au cœur de la démarche de Bottazzi, pour qui l’art se conçoit d’abord comme une activité de médiation.

Biographie

1971
Naissance à Lyon.

1994
Obtient un atelier de la Drac.

2000
Installation à New York.

2004
La fondation ART l’invite en résidence à Tokyo.

2006
Entre à la galerie Itsutsuji, qui représente Yves Klein et Supports/Surfaces à Tokyo.

2011
Exposition « Hope 2011 » au Miyanomori Art Museum à Sapporo.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°641 du 1 décembre 2011, avec le titre suivant : Guillaume Bottazzi, peintre médiateur

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque