Dimanche 15 décembre 2019

Gérard de Villiers ne fait pas recette chez Cornette de Saint-Cyr

Par Sindbad Hammache · Le Journal des Arts

Le 23 mai 2019 - 74 mots

Paris. Des tapuscrits et objets personnels de l’auteur des quelque 200 romans de la série Son Altesse Sérénissime (SAS) alias Malko Linge, disparu en 2013 étaient dispersés le 13 mai dernier par l’étude Cornette de Saint-Cyr.
La vente n’a pas fait d’étincelles et a rapporté 50 000 euros. Les textes dactylographiés ont été adjugés autour de 350 euros, à l’exception de La Liste Hariri, 181e volume de la série, parti pour 1 480 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°524 du 24 mai 2019, avec le titre suivant : Gérard de Villiers ne fait pas recette chez Cornette de Saint-Cyr

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque