Mercredi 28 octobre 2020

Gauguin à Orsay

Par LeJournaldesArts.fr · Le Journal des Arts

Le 21 novembre 2003 - 115 mots

PARIS - Alors que les Galeries nationales du Grand Palais accueillent l’exposition « Gauguin–Tahiti, l’Atelier des tropiques » (lire le JdA n° 179, 24 octobre 2003), deux œuvres inédites du peintre ont fait leur entrée dans les collections du Musée d’Orsay.

Lors de sa séparation d’avec Gauguin en 1884, Mette Gad, l’épouse de l’artiste, emporta avec elle deux œuvres qu’elle conserva jusqu’à sa mort : un buste en cire de leur fille Aline et un cadre en bois sculpté. Les pièces furent acquises dans les années 1920 par les collectionneurs Fredrik et Lucy Peterson, auprès de Pola, le dernier fils de Gauguin. Corine Peterson en a fait don au musée en mémoire des amateurs d’art.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°181 du 21 novembre 2003, avec le titre suivant : Gauguin à Orsay

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque