Dimanche 8 décembre 2019

Exposition caritative pour l’Irak

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 157 mots

BAGDAD - Le trésor de Nimroud est sur le point d’embarquer dans un tour du monde orchestré par le gouvernement provisoire irakien et un organisateur d’exposition danois.

Retrouvé dans les caves de la Banque nationale à Bagdad en juillet 2003, le précieux ensemble d’objets en or, datant du VIIIe siècle avant J.-C., a été découvert dans les tombes de reines assyriennes à Nimroud en 1989. L’exposition, qui bénéficie du soutien de l’Unesco, devrait voyager dans une dizaine de villes européennes, aux États-Unis et en Asie sur une période allant de trois à cinq ans, et ce à partir de début 2005. Chacune des institutions accueillant l’exposition devra payer un montant forfaitaire, qui sera ensuite reversé aux musées irakiens. L’argent ainsi récolté devrait financer la sauvegarde du patrimoine du pays. United Exhibits Group (UEG) est à l’origine de ce projet, qui sera organisé en collaboration avec le Carsten Niebuhr Instituttet, l’institut d’études du Proche-Orient de l’université de Copenhague.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : Exposition caritative pour l’Irak

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque