Dimanche 25 février 2018

Entracte imprévu à La Fenice : les travaux sont suspendus

Le Journal des Arts

Le 15 janvier 2009

Les travaux de reconstruction de La Fenice, ravagée en 1996 par un incendie, viennent d’être arrêtés en raison d’un imbroglio judiciaire portant sur le concours d’adjudication du chantier.

VENISE - Le Conseil d’État italien vient de casser la décision de la Commission adjudicatrice pour la reconstruction de La Fenice, qui avait retenu le cabinet Impregilo, en mai 1997. Les travaux, commencés depuis le 27 juin, sont ajournés jusqu’au dénouement de l’affaire.

Selon le Conseil d’État, l’Impregilo n’a pas tenu compte du cahier des charges concernant l’annexe sud du théâtre, qui avait échappé à l’incendie du 29 janvier 1996. Arrivée seconde au concours d’adjudication, l’entreprise germano-italienne Holzmann-Romagnoli prévoyait pour cette aile une salle de répétition d’orchestre transformable en salle de concert de chambre. La Commission avait jugé le projet de l’architecte Aldo Rossi – pour la Holzmann – supérieur à celui de Gae Aulenti pour Impregilo. Cette dernière avait cependant remporté le concours grâce à un coût inférieur (90 milliards de lires contre 98) et une durée des travaux moindre (823 jours contre 883). La société germano-italienne, attribuant ces écarts à son respect des consignes dans l’aile sud, avait alors demandé l’annulation de l’adjudication. Le Conseil d’État vient de lui donner raison.

Holzmann pourrait se substituer à Impregilo, évitant ainsi un nouvel appel d’offres. Cette solution soulève toutefois deux problèmes majeurs. D’une part, l’ex-lauréat envisage d’introduire à son tour un recours devant le Conseil d’État, au motif que son projet garantissait l’achèvement du chantier. D’autre part, le passage des consignes pourrait être difficile, bien que Holzmann se déclare prêt à démarrer le chantier immédiatement en conservant les travaux compatibles avec le projet d’Aldo Rossi, décédé depuis.

En tout état de cause, le concert de réouverture, prévu pour Noël 1999 avec la participation de Riccardo Muti, risque fort de devenir un pari impossible.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°55 du 27 février 1998, avec le titre suivant : Entracte imprévu à La Fenice : les travaux sont suspendus

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque