Mardi 11 décembre 2018

Échange de bons procédés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2000 - 157 mots

Lors d’une cérémonie officielle à Saint-Pétersbourg, l’Allemagne a restitué à la Russie une commode et une mosaïque qui appartenaient à la légendaire « Chambre d’ambre » du Palais de Tsarskoïe Selo, volées pendant la Seconde Guerre mondiale par l’armée allemande.

Dans son allocution, le président Vladimir Poutine a semblé faire preuve d’une certaine ouverture sur la question sensible des trophées de guerre : « Même les questions les plus compliquées, comme la restitution de biens culturels nationaux, si elles sont traitées avec calme et de façon constructive, peuvent être résolues. Il faut pour cela faire preuve de volonté politique et respecter les intérêts légitimes des deux parties », a-t-il déclaré. En échange, les Russes ont autorisé le retour en Allemagne d’une collection de 101 dessins, de Dürer, Goya et Manet notamment, volés au musée de Brême par un officier soviétique. Depuis 1993, ces œuvres étaient conservées dans l’ambassade d’Allemagne à Moscou, qui les avait reçues d’un anonyme.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°105 du 12 mai 2000, avec le titre suivant : Échange de bons procédés

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque