Mercredi 16 octobre 2019

Année de la Chine

D’or, de jade et de bronze, les trésors du Sichuan

Le Journal des Arts

Le 10 octobre 2003 - 237 mots

Province à l’ouest de la Chine, en amont du fleuve Bleu, le Sichuan recèle un riche patrimoine archéologique, en partie révélé par des fouilles récentes. Ses vestiges les plus significatifs sont mis en lumière par une exposition à l’Hôtel de Ville de Paris. Celle-ci met l’accent sur le deuxième millénaire av. J.-C., à travers des œuvres provenant du Sanxingdui (vers 1200 av. J.-C.). Découvert en 1986, ce site abritait, dans deux fosses sacrificielles creusées à environ trente ans d’écart, différentes pièces en or, bronze ou jade, délibérément brisées ou brûlées avant d’y être déposées. Le chef-d’œuvre de cet ensemble est un impressionnant personnage de près de 2,60 mètres de hauteur. Sont également présentés les insignes de prestige en jade et en bronze mis au jour à Jinsha et qui illustrent la fin de la culture de Sanxingdui (vers 1200-1000 av. J.-C.), ou les récipients en bronze décorés de motifs animaliers issus de sites datant du premier millénaire av. J.-C. Enfin, plusieurs pièces importées d’autres régions de Chine attestent de la sinisation progressive du Sichuan, conquis par l’État du Qin, son puissant voisin du Nord, à la fin du IVe siècle av. J.-C.

CHINE : L’ÉNIGME DE L’HOMME DE BRONZE. L’ÂGE DU BRONZE AU SICHUAN (XIIe-IIIe siècles av. J.-C.)

Du 14 octobre 2003 au 28 janvier 2004, Hôtel de Ville, Salle Saint-Jean, 5 rue Lobau, 75004 Paris, tél. 08 2000 75 75, tlj sauf lundi et jours fériés 11h-19h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°178 du 10 octobre 2003, avec le titre suivant : D’or, de jade et de bronze, les trésors du Sichuan

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque