Samedi 14 décembre 2019

Diplomates américains et trafiquants

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 septembre 2004 - 106 mots

BOGOTA - Des diplomates américains sont impliqués dans un vaste trafic d’art précolombien, ont révélé le 27 août les services secrets colombiens (DAS). C’est Harvey Gene Aronson, citoyen américain, patron d’une galerie d’art à Bogota, qui est à l’origine de ce trafic en place depuis deux ans. Les agents de la DAS ont découvert chez lui plus de 2 000 pièces datant du XIe siècle avant notre ère au XVIe siècle. Parmi les pièces saisies, les policiers ont notamment dénombré 850 coupes, 670 pots, 8 urnes peintes, 330 pots de terre cuite, 25 vases ainsi que des figurines. Pour l’heure, aucune enquête interne n’aurait été diligentée par le gouvernement américain au sein de son ambassade en Colombie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°198 du 10 septembre 2004, avec le titre suivant : Diplomates américains et trafiquants

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque