Dimanche 17 novembre 2019

Démolition

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 juillet 2009 - 134 mots

Joyau de l’architecture Art déco, l’hôtel Reichenbach (lire le JdA no 300, 3 avril 2009) a disparu sous les coups de pelleteuses en juin.

PARIS - Gravement endommagé à la suite d’un incendie à la fin des années 1980, l’hôtel particulier construit par l’architecte Jean-Charles Moreux dans les années 1930 avait été frappé d’un arrêté de péril par la préfecture. Un permis de démolir a été délivré par le préfet le 10 février. Or la Commission du Vieux Paris avait émis deux avis défavorables et la Ville de Paris s’était opposée à la démolition, préférant étudier la possibilité d’une réhabilitation. Le Royaume d’Arabie Saoudite, propriétaire de l’hôtel, n’a pas pris en compte l’avis de la Mairie de Paris, le dernier mot revenant ici à l’État. Une nouvelle résidence sera construite pour l’ambassadeur d’Arabie Saoudite.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°307 du 10 juillet 2009, avec le titre suivant : Démolition

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque