Dimanche 16 décembre 2018

Claude Aguttes et la collection Aristophil

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 29 mars 2017 - 77 mots

PARIS - Le commissaire-priseur parisien est officiellement en charge de l’inventaire, de la garde et de la coordination de la vente aux enchères par ses confrères de Drouot des 130 000 manuscrits de la société Aristophil ; celle-ci a été mise en liquidation judiciaire pour escroquerie présumée. Pour éviter de faire chuter le marché et léser les 18 000 épargnants qui ont acheté les parts d’un fonds estimé 850 millions d’euros, la dispersion pourrait prendre plusieurs années.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°476 du 31 mars 2017, avec le titre suivant : Claude Aguttes et la collection Aristophil

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque