Vendredi 19 octobre 2018

Cités englouties

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 juin 2000 - 121 mots

ALEXANDRIE - Des sphinx et des colonnes de l’Ancienne Égypte dont certaines remontent à la XXVIe dynastie (VIe-VIIe siècles av. J.-C.), ainsi qu’un sarcophage du Ve siècle av. J.-C., et des pièces de monnaie des époques byzantine et islamique, ont été retrouvés à proximité d’Alexandrie, après deux ans de fouilles sous-marines.

Ces vestiges seraient ceux d’Hérakleion et de Menouthis. Les cités antiques étaient célèbres pour leurs temples d’Hercule et d’Isis, dont les ruines sont localisées, sans certitude, sur la terre ferme, dans la baie d’Aboukir. Sur le site de Menouthis, un bâtiment antique et un pan de mur de 90 mètres, ont aussi été mis au jour, laissant penser que la cité a été détruite au VIIIe siècle par un séisme.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°107 du 9 juin 2000, avec le titre suivant : Cités englouties

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque