Mercredi 12 décembre 2018

Cinquante œuvres pour un anniversaire ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 février 2000 - 209 mots

Pour ses 25 ans d’existence, la Fondation Miró négocie un accord de dépôt d’une cinquantaine d’œuvres avec le plus grand collectionneur privé de l’artiste, Kazumasa Katsuta.

L’information ayant filtré, la directrice de la fondation Rosa Maria Malet et son président Eduard Castellet ont apporté quelques précisions : « Nous croyons pouvoir arriver rapidement à un accord de collaboration avec M. Katsuta, mais, pour le moment, il s’agit seulement d’un projet ». À l’évidence, les négociations doivent être bien avancées, puisque que les célébrations commenceront en juin. Les contacts entre la fondation et l’industriel japonais ont débuté en 1993, quand celui-ci a prêté trois chefs-d’œuvre pour la rétrospective du centenaire. La collaboration avec M. Katsuta s’est consolidée à l’occasion de deux expositions : « Équilibre dans l’espace », en 1997, et « Klee, Tanguy et Miró ». M. Katsuta ne possède pas seulement des Miró de toutes les périodes, il a aussi acquis, en 1991, le fonds de la galerie Pierre Matisse pour 600 millions de francs. Eduard Castellet a admis qu’un agrandissement est à l’étude pour accueillir ces œuvres, sans donner plus de détails. Cependant, la fondation semble avoir déjà commandé un projet d’agrandissement de 600m2 à l’architecte Jaume Freixa, pour un coût total de 7 millions de francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°99 du 18 février 2000, avec le titre suivant : Cinquante œuvres pour un anniversaire ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque