Dimanche 16 décembre 2018

conservatrice

Christine Van Assche aux sources de l’image

L'ŒIL

Le 1 mai 2000 - 157 mots

Discrète, Christine Van Assche accompagne depuis vingt ans les artistes des nouveaux médias au Centre Pompidou. Ainsi, commissaire de l’exposition Pierre Huygue (L’Œil n°501), elle présente du 23 mai au 28 juillet sa dernière production The Third Memory. Partant du film de Sidney Lumet, Dog Day Afternoon, histoire réelle d’un braquage raté en août 1972, Pierre Huygue a effectué un travail considérable de recherches, retrouvant des images d’archives ou rencontrant des intervenants de l’époque comme le héros du fait divers. Un travail toujours suivi par Christine Van Assche. De la même façon, la conservatrice a accueilli pendant quinze jours Mike Kelley et Tony Oursler lors de l’installation de leur œuvre labyrinthique, The Poetics Project offerte par la Société des Amis du Musée national d’Art moderne. Sa politique de commande vidéo aux artistes (déjà une vingtaine), le suivi de leurs réalisations (apports techniques) jusqu’à leur présentation publique, permet ainsi à son service d’enrichir intelligemment les collections du musée.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°516 du 1 mai 2000, avec le titre suivant : Christine Van Assche aux sources de l’image

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque