Samedi 24 février 2018

Chagall à Jérusalem ?

Transfert de sa maison natale à l’étude

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 octobre 2009

Un galeriste israélien voudrait faire démonter la maison natale de Marc Chagall à Vitebsk pour la reconstruire à Jérusalem.

JÉRUSALEM. L’initiative a été lancée par M. Itamar Barkaï, propriétaire d’une galerie d’art en Israël, qui souhaite utiliser la maison de Chagall pour ouvrir un musée et un centre d’art international. Marc Chagall, décédé en 1985 à l’âge de 98 ans, était né dans une famille juive ultra-orthodoxe de Vitebsk, à une centaine de kilomètres au nord de Minsk. Celle-ci habitait une modeste maison de bois et de brique, représentée à de nombreuse reprises dans ses tableaux. Le peintre a quitté la Bielorussie en 1922, après la révolution bolchévique. Sa maison natale, qui avait été confisquée par les autorités soviétiques, se trouve en mauvais état. Le coût de son "déménagement" est estimé à plusieurs millions de dollars. Le galeriste affirme avoir pris contact avec la municipalité de Vitebsk et avec celle de Jérusalem pour obtenir un terrain. "Mon rêve serait d’organiser la cérémonie d’inauguration lors du cinquantième anniversaire de la création d’Israël, l’an prochain", a-t-il déclaré.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°36 du 18 avril 1997, avec le titre suivant : Chagall à Jérusalem ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque