Dimanche 18 février 2018

Rétrospective

C'est arrivé cet été

Penser la gratuité
PARIS - 1er juillet La gratuité expérimentée du 1er janvier au 30 juin 2008 dans quatorze musées et monuments nationaux a entraîné une hausse de 56 % du nombre de visiteurs, qui sont en majorité déjà familiers des musées. Tels sont les premiers résultats, révélés par le ministère de la Culture. La gratuité a donc un impact « significatif mais relatif » a précisé la Rue de Valois, qui ne prendra la décision sur l’élargissement ou non de la mesure qu’après remise du rapport complet sur l’analyse des publics réalisé à cette occasion.

Vers un nouveau centre de réserves
PARIS - 3 juillet C’est une fois encore main dans la main que le ministère de la Culture et le Musée du Louvre ont lancé le projet d’un centre de réserves et de restauration destiné à regrouper, en banlieue parisienne, les pièces des grands musées nationaux de la capitale, une partie du laboratoire et ateliers de restauration des musées de France (C2RMF) et le laboratoire de recherche des monuments historiques. L’ensemble doit être financé par la manne Abou Dhabi. Mais le centre ne serait livré qu’en 2014, alors que la fameuse crue centennale, à l’origine du projet, pourrait arriver bien avant, en 2010 ou 2011...

Grande Halle d’Arles : la polémique
ARLES - 7 juillet Les architectes Alain Moatti et Henri Rivière, responsables de la rénovation de la Grande Halle, à Arles, ont dénoncé le projet de la future Cité des images signé Frank Gehry dévoilé à la presse le 7 juillet. Selon eux, l’idée qui prévoit de couper en deux la Grande Halle « dénature totalement » le lieu. Immense chaudronnerie de 5 000 m2 construite au XIXe siècle et inaugurée en octobre dernier après sa complète rénovation, la Grande Halle des anciens ateliers SNCF d’Arles doit accueillir en 2011 la Cité des images de Frank Gehry qui doit aussi y bâtir le siège de la Fondation Luma, mécène du projet.

Les nouveaux de l’Unesco
QUÉBEC - 8 juillet Réuni dans la ville de Québec (Canada), le comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a ajouté cette année vingt-sept nouveaux sites à la liste du Patrimoine mondial, parmi lesquels le Réseau de douze fortifications édifiées par Vauban (1633-1707), constitué à l’initiative de la mairie de Besançon où se trouvent l’enceinte urbaine et le fort Griffon. Dès le début du mois d’août, la citadelle de Besançon annonçait une augmentation de 13 % de ses visiteurs en juillet et espère dépasser les 265 000 visiteurs pour 2008.
Des lotissements avant-gardistes du début du XXe siècle à Berlin, les quarante-six maisons de terre de Fujian dans le sud-est de la Chine, un ensemble de trois monastères arméniens de l’Azerbaïdjan iranien, l’ancien temple hindou de Preah Vihear, datant du XIe siècle, au Cambodge, et un site archéologique saoudien font également partie des sites retenus.
La liste du Patrimoine mondial compte désormais 878 sites. Mais elle risque l’an prochain de déclasser la vallée de l’Elbe (inscrite en 2004) menacée d’être défigurée par la construction d’un pont. Par ailleurs, le comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a demandé à la France de lui remettre d’ici février 2009 un rapport sur l’impact visuel des ponts pour franchir la Garonne à Bordeaux. Le texte pourrait remettre en question l’inscription de la ville sur la liste du Patrimoine mondial.

Les centres culturels au rapport
PARIS - 8 juillet Dans un rapport sénatorial rendu public le 8 juillet, le sénateur UMP Adrien Gouteyron met en cause l’efficacité de l’action culturelle française à l’étranger et émet des « doutes » sur l’intérêt de certains centres culturels dans des pays européens ou de l’OCDE. Il préconise, entre autres, la fin du monopole du Quai d’Orsay sur la culture à l’étranger, au profit d’autres ministères : la Culture, l’Enseignement supérieur, la Recherche. La France compte à ce jour 144 centres culturels à l’étranger, contre 173 il y a douze ans. Dans une tribune publiée par Télérama (18 juillet) et Libération (8 août), Bernard Faivre d’Arcier, ancien directeur du Festival d’Avignon et président des Biennales de Lyon, met en garde contre de nouveaux arbitrages budgétaires – sous-jacents au rapport – qui auraient pour conséquence de « supprimer plutôt que de déployer ». Soulignant le rôle essentiel joué par les centres culturels à l’étranger dès lors qu’ils travaillent en synergie avec les professionnels français, il préconise surtout de « mieux recruter et former les personnels expatriés aux priorités nouvelles de la mondialisation ».

L’Île Seguin à la baisse
BOULOGNE-BILLANCOURT - 10 juillet Le maire UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a présenté les grandes lignes de son projet pour l’Île Seguin, moins ambitieux que celui de son prédécesseur Jean-Pierre Fourcade – ce dernier souhaitait accueillir de grands organismes scientifiques ainsi que des résidences d’artistes et une salle de musique actuelle. Outre le campus de l’université américaine, un hôtel, un vaste jardin et des bureaux, l’ancien site des usines Renault doit accueillir deux structures culturelles : d’une part, une salle de spectacle en forme de conque dévolue au spectacle vivant financée par le conseil général des Hauts-de-Seine, et, d’autre part, une galerie monumentale pour des manifestations d’arts plastiques, gérée par l’État. La question précise des budgets n’a pas été abordée.

Le nouvel homme
PARIS - 19 juillet Après plusieurs années d’atermoiements, 50 millions d’euros devraient enfin être affectés par l’État à la rénovation du Musée de l’Homme, comme l’a annoncé le Muséum national d’histoire naturelle dont il dépend. Le projet de rénovation a été validé le 19 juillet lors d’un comité interministériel. L’établissement doit fermer pour travaux en avril 2009 au plus tard pour une réouverture en 2012.

Adeus Gilberto Gil
RIO DE JANEIRO - 31 juillet Le musicien Gilberto Gil a démissionné de ses fonctions de ministre brésilien de la Culture qu’il exerçait depuis 2003 à l’issue d’une réunion avec le président Luiz Inacio Lula da Silva. « Je ressentais une énorme pression de mes activités artistiques qui s’amoncelaient », a déclaré Gilberto Gil qui avait déjà demandé à partir à deux reprises. Mais Lula l’avait alors convaincu de rester. Le secrétaire exécutif du ministère, Juca Ferreira, membre du Parti Vert, devrait lui succéder.

L’absence de Présence Panchounette
BORDEAUX - 5 août Dans une lettre ouverte au Maire de Bordeaux, Frédéric Roux, ancien membre du groupe Présence Panchounette, s’insurge contre le sort réservé aux œuvres qui étaient exposées dans quatorze lieux de la ville pour un hommage à ce collectif d’artistes bordelais, jouant sur la dérision et l’humour, né en 1969 et dissous en 1990. De passage à Bordeaux début août, il a pu constater que certaines œuvres avaient disparu ou ne fonctionnaient pas. La municipalité aurait déplacé les œuvres qu’elle ne jugeait pas vraiment à son goût sans prévenir les artistes ni le CAPC à l’origine de la manifestation… Le « coup de gueule » de Frédéric Roux devrait porter ses fruits avec la réinstallation du nain géant dans les jardins de l’hôtel de ville.

Le Musée Sakharov décapité
MOSCOU - 19 août Le directeur du Musée Sakharov, Iouri Samodourov, à Moscou, a présenté sa démission après avoir été inculpé pour « incitation à la haine » et « atteinte à la dignité humaine » lors de l’exposition intitulée « Art interdit », avec des œuvres jugées offensantes par l’Église orthodoxe. Créé en 1996 dans le centre de Moscou, le musée abrite la plupart des archives du Prix Nobel de la Paix Andreï Sakharov et d’importants fonds consacrés au goulag et aux répressions politiques en URSS. La direction du Musée Sakharov est très critique sur le régime mis en place par Vladimir Poutine, et aborde dans ses expositions des sujets comme la guerre en Tchétchénie ou le fondamentalisme religieux.

Les prix de l’été
- Le Grand Prix national de l’architecture 2008 a couronné, le 2 juillet, les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal pour l’ensemble de leur œuvre. Remis tous les deux ans, le prix s’accompagne d’une dotation de 10 000 euros et d’une exposition monographique à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Celle-ci aura lieu dès le mois de novembre.
p Pour sa 9e édition, le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main (doté de 50 000 euros) a été attribué à Emmanuelle Dupont, brodeuse-sculpteur textile. Deux distinctions particulières (de 5 000 euros chacune) ont été remises à Alice Heit, créatrice textile – tisserande et Marie-Hélène Guelton, artiste textile.
- La Bourse de recherche Louis Roederer pour la photographie (10 000 euros) a été remise à l’historien Cosimo Chiarelli pour son étude Photographier le mime, pour une histoire de la théâtralité de la photographie.
- Le 17e Prix Montblanc du mécénat culturel a été remis le 17 juin au jeune collectionneur Guillaume Houzé pour son programme d’art contemporain « Antidote » lancé en 2005 à la Galerie des Galeries aux Galeries Lafayette à Paris.

Nominations
- Comme nous l’avions annoncé dans le JdA n°282 (23 mai 2008, p. 5), c’est Jean-Paul Jacob qui succède à Jean-Paul Demoule à la tête de l’Institut national de recherches archéologiques préventives. Après un passage au CNRS et à la conservation régionale de l’archéologie en Provence-Alpes-Côtes d’Azur, il s’est orienté vers une carrière plus administrative, assumant les postes de directeur régional des Affaires culturelles de Guyane puis des Pays de la Loire et d’inspecteur général de l’Architecture et du Patrimoine au sein du ministère de la Culture.
- Conseillère chargée de l’architecture, du patrimoine, des musées et de l’archéologie préventive au ministère de la Culture depuis mai 2007, Marie-Christine Labourdette a été nommée directrice des musées de France le 11 juillet. Elle devrait, en janvier 2009, prendre la tête de la future direction générale des Patrimoines de France (lire le JdA n°285, 4 juillet 2008, p. 48).
- Conseiller pour la création et l’action territoriale au cabinet de Christine Albanel, Richard Lagrange a, le 30 juin, été nommé directeur du Centre national des arts plastiques, succédant à Chantal Cusin-Berche.
- Deux nouveaux conseillers font ainsi leur entrée Rue de Valois : Jérôme Bouët assumera le poste de conseiller chargé du patrimoine, de l’architecture, des enseignements supérieurs, de l’éducation artistique et culturelle et de l’action territoriale, et Sophie Durrleman, celui de conseillère chargée des musées et des arts plastiques.

Disparitions
- Directeur de la Villa Arson, à Nice, de 1995 à 2000, Michel Bourel est décédé à Nantes le 19 juillet à l’âge de 59 ans. Il a fait partie des premiers promoteurs de l’art contemporain à Bordeaux, notamment au CAPC où il avait développé dès les années 1980 tout un programme culturel autour des expositions.
- Monstre sacré de la bibliophilie, Pierre Berès s’est éteint le 28 juillet à l’âge de 95 ans. Au terme de sa longue carrière de libraire, il avait mis en vente aux enchères entre 2005 et 2007 à Drouot son fonds d’ouvrages riche de douze mille volumes parmi lesquels figuraient des manuscrits d’Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé et Stendhal dont une seconde version (inachevée) de La Chartreuse de Parme fut finalement offerte par Pierre Berès à l’État français.
- Responsable des collections XXe et XXIe siècles au Musée de Picardie à Amiens, Sylvie Couderc, attachée de conservation du patrimoine, est décédée le 19 août.
Après un passage au CAPC de Bordeaux, elle avait rejoint le Musée de Picardie au début des années 1990.

- Emmanuel de Roux, journaliste au service culturel du Monde, est décédé le 24 août à l’âge de 63 ans. Spécialiste de la politique culturelle, des beaux-arts, du patrimoine, de l’architecture, il était entré au Monde en 1986, après avoir débuté sa carrière au Magazine littéraire et à L’Express. Il était l’auteur de divers ouvrages, dont Razzia sur l’art avec Roland-Pierre Paringaux (éd. Fayard, 1999).
- Le critique d’art anglais John Russel est décédé à New York, le 23 août, à l’âge de 89 ans. Journaliste culturel au Sunday Time, il avait aussi, dans les années 1950 et 1960, collaboré à L’Œil dont il avait épousé la cofondatrice Rosamond Bernier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°286 du 5 septembre 2008, avec le titre suivant : C'est arrivé cet été

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque