Samedi 16 novembre 2019

À bras ouverts !

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 février 2006 - 126 mots

PARIS - Au moment où sont lancées les célébrations du centenaire de la mort de Paul Cézanne, le Musée d’Orsay, à Paris, vient, par le biais d’une dation, d’enrichir ses collections du Christ aux limbes. Premier volet d’un diptyque peint par l’artiste en 1866 au Jas de Bouffan, la propriété familiale à Aix-en-Provence, le tableau retrouve aujourd’hui son pendant, La Douleur, déjà conservé au musée. Les descendants du grand collectionneur Auguste Pellerin, qui sont à l’origine de cette dation, avaient auparavant légué à l’État La Femme à la cafetière, Achille Emperaire, Montagne Sainte-Victoire, et le Portrait de Gustave Geffroy, quatre tableaux signés Cézanne. Auguste Pellerin lui-même avait fait don en 1929 de Nature morte à la soupière, Nature morte aux oignons et Nature morte au panier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°231 du 17 février 2006, avec le titre suivant : À bras ouverts !

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque