Samedi 23 février 2019

Bill Viola en triptyque

Le vidéaste tête d’affiche du Festival d’automne

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1996 - 294 mots

Depuis quelques années, le vidéaste Bill Viola a acquis une flatteuse réputation qui lui valut notamment de représenter les États-Unis à la dernière Biennale de Venise. Le Festival d’automne à Paris l’a sollicité pour une installation vidéo et son, avant une rétrospective au County Museum of Art de Los Angeles au mois d’octobre 1997.

PARIS. Bill Viola n’a jamais fait mystère de ses ambitions symbolistes dans la plupart des œuvres qu’il a présentées, mais elles sont devenues progressivement plus explicites ces dernières années. La modernité et la sophistication du média autorise au vidéaste ce que le peintre a dû abandonner depuis longtemps. L’œuvre présentée sous forme de triptyque, Fire-Water-Breath, à la Chapelle de la Salpêtrière répondra en tous points à ce programme, qui ne craint pas de prendre des accents grandiloquents, comme on avait pu le constater à la dernière Biennale de Venise.

The Crossing met en scène de "lumineuses oppositions entre le métaphorique et le physique". L’eau et le feu sont les éléments premiers des écrans gauche et droit de cette installation où apparaît, selon les propres mots de l’artiste, "l’apothéose de la conflagration et du déluge simultanés, dynamisant l’espace d’un crescendo violent et furieux d’images intenses et de grondements sonores." Ce diptyque a été présenté en avant-première à Savannah cet été, qui accueillait les épreuves de navigation des Jeux olympiques. À Paris, un troisième volet, dont le thème est le souffle, le complètera et sera placé au-dessus du maître-autel de la chapelle désaffectée. L’œuvre originale que devait créer l’artiste n’étant pas achevée, elle a été remplacée par The Messenger, une installation déjà présentée à la cathédrale de Durham en septembre.

BILL VIOLA, TRIPTYQUE POUR LA CHAPELLE SAINT-LOUIS DE LA SALPÊTRIÈRE, 10 octobre-10 novembre, 47 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, tlj 12h30-15h30 et 16h30-18h30.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°29 du 1 octobre 1996, avec le titre suivant : Bill Viola en triptyque

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque