Beuys sans photo

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 novembre 2009 - 156 mots

DÜSSELDORF - À la suite d’une injonction temporaire obtenue par la VG Bild-Kunst, société gestionnaire des droits d’auteur de Joseph Beuys, la fondation du Musée du château de Moyland (Allemagne), abritant la plus grande collection d’œuvres de Beuys, a dû fermer ses espaces en mai.

Elle y exposait les photographies d’une performance exécutée par l’artiste en 1964, lesquelles constitueraient une « reprise illégale de l’œuvre d’art », car empiétant sur « la fluidité de l’action ». Début novembre, la cour de justice de Düsseldorf a considéré cette fermeture non obligatoire, mais une erreur de procédure a entaché la décision de nullité. L’affaire devrait être rejugée en mars 2010. Depuis un an, le Musée ne bénéficiait déjà plus du droit de reproduction des œuvres de Beuys, selon le souhait de la famille de l’artiste. Celle-ci entend contraindre les autorités à transférer les œuvres de l’artiste à Düsseldorf, afin qu’elles y soient selon elle mieux mises en valeur.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°314 du 27 novembre 2009, avec le titre suivant : Beuys sans photo

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque