Mercredi 12 décembre 2018

Collectionneur

Bernard Massini - Humaniste manifeste

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 18 février 2013 - 330 mots

« L’œuvre qui me touche ne me propose pas nécessairement une réponse, mais elle crée du sens dans sa façon de questionner ce qui me semble essentiel. » Ainsi parle Bernard Massini quand on l’interroge sur les raisons de ses choix de collectionneur.

Neurochirurgien installé à Nice, la collection qu’il a constituée au fil des ans et qui est faite pour l’essentiel de peinture « figurative » s’offre ainsi à voir comme un manifeste humaniste contemporain. Pour lui, une collection n’est pas un objet que l’on tient à l’écart du regard public mais, au contraire, le vecteur potentiel d’un échange. Aussi son souhait a-t-il toujours été de partager celle-ci avec l’Autre et l’a-t-il conduit à l’accrocher dans les locaux mêmes de son cabinet, en vue par la suite de transformer celui-ci en centre d’art.
 
D’Alberola à Yvoré, en passant par Barrot, Castellas, Desgrandchamps, Dufour, Favre, Forstner, Garouste, Golub, Pensato, Tatah et Wegman, la collection Massini qui est aujourd’hui l’hôte de la Fondation Maeght témoigne d’une vision éclectique, tantôt inquiète, tantôt émerveillée, sur la nature humaine. Une vision où se mêlent tour à tour ses doutes, ses drames, ses fantasmes et ses mythes. Elle est surtout à l’image d’un homme discret dont les choix se moquent bien des effets de mode et dont le regard sur le monde en dit long d’une attention engagée pour son époque. Dans une dynamique prospective d’un art contemporain qui pose « la question de la représentation de nos identités ou de ce que nous croyons qu’elle est aujourd’hui », comme le dit Olivier Kaeppelin.

Biographie

1954 Naissance à Nice.

1974 Début de la constitution de sa collection.

1992 Rencontre avec les artistes Ronan Barrot, Alun Williams et Vincent Bizien.

2006 L’architecte Marc Barani crée un lieu qui accueille à la fois la collection et le cabinet du neurochirurgien dans une aile de l’hôtel Regina à Nice.

2012 Acquisition des œuvres Tajin de Pat Andrea et Dust de Lawrence Carroll.

2013 Expo à la Fondation Maeght.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°655 du 1 mars 2013, avec le titre suivant : Bernard Massini - Humaniste manifeste

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque