Dimanche 22 septembre 2019

LABORATOIRE

À Berlin, un nouveau lieu pour envisager le futur

Par Frédéric Therin (correspondant à Munich) · Le Journal des Arts

Le 5 septembre 2019 - 599 mots

Le Futurium déploie sur 5 000 mètres carrés des expositions sur les innovations, techniques ou sociales, intéressant l’avenir.
Berlin. Situé juste en face du Bundestag et à deux pas de la gare centrale, l’énorme parallélépipède noir semble vouloir s’envoler. Imaginé par le cabinet d’architectes berlinois Richter Musikowski, le Futurium a été inauguré le 5 septembre par la chancelière allemande Angela Merkel en personne.

Cet édifice d’une surface de plus de 5 000 m2 ne se définit pas comme un simple musée mais comme une « Maison des futurs », rien que cela. Ce projet, qui a nécessité une enveloppe publique de 56 millions d’euros pour voir le jour, est ambitieux. Il abrite sur trois niveaux plusieurs salles d’exposition ainsi qu’un laboratoire dans lequel les visiteurs peuvent manipuler des installations interactives et tester des machines à la pointe de la technologie comme des imprimantes 3D, des découpeuses laser et des fraiseuses pilotées par ordinateur. Le « Forum du futur » est, quant à lui, un lieu d’échanges entre experts, hommes politiques, décideurs et des citoyens sur toutes les questions portant sur l’avenir de l’humanité.

Le sujet peut paraître vaste. Ce lieu cherche-t-il à imaginer de quoi notre existence sera faite dans un jour, un an, une décennie, un siècle ou un millénaire ? « Notre objectif n’est pas de prédire l’avenir en regardant dans une boule de cristal, mais de présenter et de discuter des développements futurs possibles – les “futurs” – dans toute leur diversité et leurs contradictions, résume Stefan Brandt, le directeur du Futurium. Beaucoup de gens ne croient pas qu’ils peuvent influencer leur avenir parce qu’ils ont l’impression que la politique ou les entreprises prennent toutes les décisions à leur place, mais nous voulons changer ce sentiment. Je suis convaincu qu’aujourd’hui les gens ont la responsabilité et la force de façonner leur avenir. Et l’objectif vers lequel nous devons tous tendre est la durabilité. »
2021, cap sur la mobilité
La plupart des livres et des films qui se sont hasardés à prévoir le futur se sont trompés. George Orwell, dans son roman 1984 publié en 1949, imaginait un monde sous le joug d’un régime policier et totalitaire. Et aucun scientifique n’a encore trouvé de monolithe noir sur la Lune comme dans le film culte de Stanley Kubrick 2001, l’odyssée de l’espace. Notre vision sur l’avenir ne cesse ainsi d’évoluer en fonction des découvertes qui sont faites et des innovations technologiques qui sortent dans le commerce. Stefan Brandt, 43 ans, en a pleinement conscience. « Notre exposition sera “liquide” parce qu’elle est en constante évolution, assure l’ancien directeur de la Hamburger Kunsthalle. Dès qu’une innovation intéressante émerge dans un domaine – et cela peut être à la fois une innovation technique et une innovation sociale –, elle devient intéressante pour nous. Chaque année, nous voulons mettre en valeur un thème dans l’exposition, le laboratoire et le forum. En 2021, par exemple, nous nous concentrerons sur la mobilité. »

Le Futurium n’est pas un cas unique dans le paysage muséal mondial. Inauguré en 2006 à Rio de Janeiro, le Museu do Amanhã (« Musée de demain ») est consacré à la création de l’univers et à l’avenir de l’humanité. Dubaï prévoit aussi de construire un musée de l’avenir sous la forme d’un immense anneau de sept étages. Copenhague souhaite, pour sa part, ouvrir un lieu consacré à la durabilité. L’an prochain, le Deutsches Museum de Munich inaugure à Nuremberg un lieu consacré au futur. Cette concurrence ne semble nullement inquiéter Stefan Brandt. Le directeur du Futurium, qui gère une équipe de 45 employés, prévoit d’accueillir 200 000 visiteurs par an. La gratuité d’entrée, assurée jusqu’en 2022, devrait l’aider à séduire les curieux…
Futurium,
Alexanderufer 2, Berlin, www.futurium.de

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°528 du 6 septembre 2019, avec le titre suivant : À Berlin, un nouveau lieu pour envisager le futur

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque