Vendredi 6 décembre 2019

Belgique - Biculturelle

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 19 septembre 2011 - 630 mots

La culture est l’affaire des Communautés, flamande et française, aux politiques et budgets bien distincts.

 Premier domaine concerné par les différentes réformes institutionnelles qui ont abouti au début des années 1990 à la naissance d’un État fédéral en Belgique, la Culture relève essentiellement des Communautés et des Régions. Côté flamand, la situation a été simplifiée par l’unification des institutions régionales et communautaires. Le budget culturel de la Communauté flamande s’élève à 470 millions d’euros, une dotation qui lui permet de mener une politique dynamique, à la fois sur le plan international, où les projets développés par les musées d’art contemporain et centre culturels ont porté leurs fruits, et au niveau national, avec un ancrage régional très fort. Côté francophone, la situation est pour le moins complexe. Les compétences culturelles sont divisées entre Région wallonne, Région bruxelloise et Communauté française. Cette dernière s’occupe des « matières personnalisables » : beaux-arts, arts de la scène, arts plastiques et centres culturels. En 2011, le budget du ministère de la Culture de la Communauté française a atteint 268,8 millions d’euros, soit une augmentation de près de 4 % par rapport à 2010 quand il avait brutalement chuté. La Culture représente ainsi 7,5 % du budget de la Commune française. Les régions sont, elles, chargées des « matières non personnalisables », c’est-à-dire les monuments et sites historiques. Mais les limites entre ces différents domaines paraissent parfois tellement ténues qu’ils se confondent et produisent des situations ubuesques. Ainsi, les « centres d’interprétation », installés dans des bâtiments restaurés, sont des musées qui ne disent pas leur nom afin de pouvoir bénéficier des budgets alloués par les Régions.

De leur côté, les provinces et surtout les communes financent une large part du budget global consacré à la culture en Belgique ; ces dernières années, leur participation dépasserait légèrement le financement apporté par les Communautés et Régions. Mais, là aussi, les disparités sont grandes. La province de la Flandre-Orientale consacre ainsi 24 % de ses dépenses globales à la Culture, contre 5 % pour le Brabant wallon. Depuis les années 2000, les communes flamandes pèsent lourd dans le budget de la Culture ; en Communauté française, le poids des communes est à l’inverse beaucoup moins important. Dans ce paysage culturel morcelé, l’État fédéral a conservé quelques prérogatives. Il gère les institutions culturelles demeurées nationales, comme l’Institut royal du patrimoine artistique, le Musée royal de l’Afrique centrale, les Musées royaux d’art et d’histoire, les Musées royaux des beaux-arts de Belgique ou encore le Palais des beaux-arts. Ces institutions sont celles qui souffrent le plus des restrictions budgétaires, d’autant plus que, depuis 2008, le mécénat est en chute libre. Un réel problème pour des établissements tel le Palais des beaux-arts de Bruxelles, dont 20 % du budget annuel provient de fonds privés. Les musées qui dépendent de l’État fédéral ont compris qu’ils doivent, pour l’heure, se concentrer sur leurs propres collections et renoncer aux projets d’envergure. Mais surtout, ils subissent de plein fouet la crise institutionnelle qui secoue le pays et se retrouvent au cœur de débats houleux remettant en question leurs statuts.

La Communauté flamande milite pour que leur sort soit scellé à l’une ou l’autre des deux Communautés, tandis que la partie française, moins riche que sa consœur, traîne des pieds – elle aurait des difficultés à assumer de nouvelles prérogatives… En Belgique, la Culture est donc l’affaire des Communautés. Le gouvernement fédéral assure à peine 3,2 % des dépenses publiques pour la culture, contre près de 30 % et 20 % respectivement pour les Communautés flamande et française.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°353 du 23 septembre 2011, avec le titre suivant : Belgique - Biculturelle

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque