Photographie

À Barcelone, le printemps arrive tous les deux ans

Une armada d’auteurs et une cinquantaine d’expositions pour la septième édition de la biennale barcelonaise.

Le Journal des Arts

Le 11 juin 2010

Cinquante-six expositions et cent-quatre-vingts auteurs sont au programme de la septième édition du Printemps photographique qui animera toute la ville jusqu’à l’été.

BARCELONE - La manifestation a été inaugurée avec l’exposition Domini públic – présentée au Centre d’art Santa Mónica jusqu’au 15 juin – qui est particulièrement représentative de ses intentions et de ses aspirations. Elle a été préparée par Jorge Ribalta, jeune photographe catalan qui a choisi des œuvres soulignant "l’autonomie de la photographie comme moyen d’expression et support de l’activisme social : du plus revendicatif au plus conceptuel, de celui qui se manifeste dans les rues à celui qui se produit dans les galeries et dans les centres d’art." Les photographies, qui adoptent ici les formes propres aux moyens de communication de masse – affiches, publicités, etc. –, ont été produites de la fin des années soixante à nos jours par les groupes new-yorkais Guerrilla Girls, Gran Fury et Group Material, et par les Londoniens Peter Dunn, Loraine Leeson, Henry Bond et Liam Gillick.

Quatre grands thèmes et 56 expositions
Le "Printemps photographique de Barcelone" est complété par de nombreuses activités annexes : laboratoires, séminaires, débats et conférences, avec la participation de nombreux artistes du monde entier. La biennale réunit des institutions publiques et privées, des galeries, des musées, des maisons d’édition et des fondations de Barcelone, et des principales villes de Catalogne. Les cinquante-six expositions, dont la plupart commencent ce mois-ci pour se terminer le 31 mai, sont réparties en quatre ensembles thématiques : "Dévorer des yeux" montre comment la gastronomie, dans toute sa complexité conceptuelle, a été et continue d’être un important motif d’inspiration ; "La création partagée" réunira les œuvres résultant de la collaboration entre deux ou plusieurs auteurs; "Art sur commande : mécénat et création" redéfinit le concept actuel de l’œuvre de commande, du point de vue de la liberté et de l’indépendance créatrices ; enfin, "Patrimoine et hommage" comprend les œuvres conçues pour honorer un auteur, et celles qui visent à préserver le patrimoine photographique.

Le Centre de culture contemporaine de Barcelone accueille jusqu’au 30 juin "Barcelone à vol d’artiste". Son responsable la définit comme "une exposition montrant comment certaines vues aériennes d’une ville peuvent être considérées comme des œuvres d’art à part entière". On y verra une centaine d’images prises par les dix photographes catalans les plus cotés.

La Fondation Miró présente, du 21 avril au 19 juin 1994, une rétrospective de Robert Mapplethorpe ; la Fundació La Caixa exposera du 28 avril au 12 juin 1994 \"Les images d’Helen Chadwick\", et La Pedrera, un \"Hommage à Fellini\".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°3 du 1 mai 1994, avec le titre suivant : À Barcelone, le printemps arrive tous les deux ans

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque