Lundi 27 septembre 2021

Avignon, Le Deleuze Monument démonté avant l’heure

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 septembre 2000 - 136 mots

Installée dans la cité Champfleury, l’intervention de Thomas Hirschhorn pour « La Beauté » (lire le JdA n° 108, 30 juin) a été démontée à la fin du mois de juillet.

« Le projet avait atteint ses limites dans la durée. Nous l’avons démonté en acceptant la réalité du quartier et du projet. Le travail avec les habitants était incroyablement enrichissant. Le Deleuze Monument a été exposé pendant soixante jours, c’était une expérience difficile et belle, sans garantie de réussite. J’ai refusé de faire appel à des vigiles et la longévité du monument dépendait du site et des moyens dont je disposais. Aussi je n’ai pas été assez présent lors de la phase d’exposition. Il n’y a ni échec ni succès, et pas de place pour se plaindre ou se féliciter », nous a déclaré l’artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°110 du 8 septembre 2000, avec le titre suivant : Avignon, Le Deleuze Monument démonté avant l’heure

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque