Mardi 11 décembre 2018

compositeur

Au nirvana de Terry Riley

L'ŒIL

Le 1 février 2001 - 125 mots

La musique est un art auquel le Centre Pompidou n’est décidement pas insensible. A côté de la programmation de l’Ircam, le département des spectacles vivants propose le 15 février une œuvre emblématique de Terry Riley interprétée par l’ensemble belge Ictus. In C, créée en 1964 et enregistrée par CBS en 1968, est une œuvre historique de ce fondateur du mouvement musical minimaliste. Une musique répétitive qui a influencé aussi bien Steve Reich ou John Adams que des groupes rocks tels que les Who ou Soft Machine. Par la suite, le Californien Terry Riley, devenu le disciple du vocaliste Pandit Pran Nath, se laisse guider par la musique traditionnelle indienne tout en écrivant des quatuors, quintettes ou concertos avec David Hamilton, rencontré au Mills College d’Oakland.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°523 du 1 février 2001, avec le titre suivant : Au nirvana de Terry Riley

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque