Mercredi 20 novembre 2019

Art primitif : l’heure de Vérité

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 novembre 2005 - 76 mots

PARIS - Les experts Alain de Monbrison et Pierre Amrouche, associés à l’ancien commissaire-priseur Guy Loudmer, organiseront en juin 2006 la vente du siècle en art primitif : la dispersion de la collection des anciens marchands Pierre et Claude Vérité. « Je les ai courtisés pendant quinze ans », rappelle Alain de Monbrison. Une cour qui en valait la chandelle puisque la collection d’un millier d’objets est estimée autour de 20 millions d’euros. Reste à savoir qui tiendra le marteau.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°225 du 18 novembre 2005, avec le titre suivant : Art primitif : l’heure de Vérité

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque