Samedi 7 décembre 2019

Art Paris et SM’ART : coup double

Le design entre au Carrousel du Louvre

Le Journal des Arts

Le 28 septembre 2001 - 600 mots

Accueillie pour la troisième année consécutive dans les espaces du prestigieux Carrousel du Louvre, Art Paris, foire d’art moderne et contemporain, partage cette année la vedette avec une nouvelle manifestation consacrée au design, Sm’art.
La petite dernière pourrait bien se révéler plus excitante que son aînée.

Créée en 1999, Art Paris prend son rythme de croisière en réussissant son pari : proposer au public et aux collectionneurs une foire d’art contemporain différente et complémentaire. Accusés à l’origine d’avoir voulu empiéter sur les plates-bandes de la Fiac, les organisateurs préfèrent souligner leurs différences, l’un d’eux, Alain Lamaignère, précise d’ailleurs que leurs objectifs ne sont pas du tout les mêmes : “La Fiac est un événement international qui se place sur le terrain de l’actualité. En créant Art Paris, nous avons souhaité réinstaurer un mythe qui s’était un peu émoussé : celui de Paris capitale des arts. Nous cherchons à travers cette manifestation à retrouver un certain ‘esprit parisien’, et une convivialité. C’est pour cette raison que l’emplacement du Carrousel, au cœur historique de la ville, est idéal. Nous apprécions également ce lieu en raison de sa superficie, relativement modeste, qui confère à la foire son caractère intimiste.” Déjà atteint l’an passé, le nombre maximum de galeries susceptibles d’être accueillies s’élève pour cette nouvelle édition à 75. Malgré la présence de 25 exposants étrangers et de 14 pays représentés, le profil de la manifestation demeure résolument et volontairement français. Les galeries parisiennes forment logiquement le gros des troupes, même si l’on note une participation accrue de la province. Parmi les 25 nouvelles galeries présentes, on remarque une entrée en force de certains pays du sud de l’Europe comme l’Espagne et la Grèce. Quant à la programmation, elle propose, sans sectarisme, un large panorama de la création plastique. “La sélection des galeries ne se fait pas, en premier lieu, selon le contenu de leur programmation, ou selon les tendances artistiques qu’elles défendent, mais sur leur qualité professionnelle intrinsèque”, ajoute Alain Lamaignère.

Sm’art consacre le design
Comme son aînée, SM’ART, salon du mobilier et de l’objet, est né d’un constat : l’absence de manifestation consacrée au design sur la scène parisienne. Dans un contexte favorable, qui voit l’intérêt du public – et donc logiquement celui des galeries – grandir en faveur du design, Sm’art paraît avoir toutes les chances de réussir son entrée.

Délibérément réduite, la manifestation n’accueille pour sa première édition qu’un nombre restreint d’exposants, 20 au total. Installé dans les fossés du Carrousel, à proximité immédiate d’Art Paris (l’entrée et le billet des deux manifestations sont communs), Sm’art profite pour son baptême de la notoriété et de l’ancienneté de sa voisine, mais devrait à terme évoluer vers plus d’autonomie et d’espace. Le concept s’appuie sur une sélection rigoureuse de galeries invitées à présenter des éditions originales, ou en exemplaires limités, provenant d’une période qui s’étend de 1950 à nos jours. Les visiteurs pourront donc découvrir des œuvres authentiques des années 1950 et 1960, mais aussi du mobilier et des objets conçus par des designers contemporains, comme Matali Crasset chez Gilles Peyroulet & Cie. Hormis les grandes enseignes spécialisées dans le design, on trouve également un nombre important de galeries d’art qui s’intéressent à ce domaine, prouvant la perméabilité croissante des secteurs artistiques. Ainsi, la galerie Rabouan-Moussion consacre son stand à Bernar Venet, artiste qui conçoit aussi du mobilier.

- ART PARIS et SM’ART, du 28 septembre au 2 octobre, Carrousel du Louvre, 99 rue de Rivoli, 75001 Paris, tél. 01 56 26 52 00, samedi et dimanche de 10h à 20h, lundi de 12h à 23h (nocturne) et mardi de 12h à 20h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°133 du 28 septembre 2001, avec le titre suivant : Art Paris et SM’ART : coup double

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque