Dimanche 24 janvier 2021

Abdallah Mhmoud Emam - portrait

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · L'ŒIL

Le 19 février 2016 - 269 mots

STREET ARTISTE - Dans une Biennale du Caire hautement politique, les dessins d’Abdallah Mhmoud Emam ont, en décembre 2015, détonné.

Sélectionné à tout juste 24 ans, il s’est distingué par ses graffitis géants, figuratifs, naïfs, colorés, doux. Sur un des murs principaux du centre culturel Darb 1718, les personnages enlacés empruntent beaucoup à Tim Burton, un peu à Munch. Sur d’autres fresques, il parodie Van Gogh, Monet, puis centre un visage de femme plus trivial, à gros traits. Chaque mur du Caire qui reçoit ses couleurs illustre la même dualité entre l’angoisse et la quiétude, entre la douceur et la mélancolie.

Dans un style différent des créations égyptiennes très politiques qui parviennent jusqu’à nos institutions, Abdallah Mhmoud Emam n’a pas pour autant un discours apolitique. S’il est marqué par le contexte social et intellectuel de l’Égypte post-printemps arabe, il délaisse l’analyse pour la thérapeutique immédiate : « Mes graffitis expriment juste l’amour. Tous les gens de mon âge ici partagent ce sentiment. Nous avons besoin de plus de couleur, de plus d’amour, tout simplement. » Ces quelques grammes de tendresse dans l’enfer urbain du Caire trouvent aussi une expression en vidéo : élève de l’Institut supérieur de cinéma du Caire, Abdallah prépare la sortie de son premier film d’animation, Happy Dream. Il travaille notamment en stop motion, technique chère à Tim Burton. « I do movies about love », précise-t-il, au cas où l’on aurait mal compris. 

Repères

1991
Naissance à Gizeh, près du Caire

2010
Entrée à l’Institut supérieur de cinéma du Caire

2014
Résidence à Darb 1718

2015
Sélection Off Biennale Cairo

2016
Premier film d’animation, Happy Dream

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°688 du 1 mars 2016, avec le titre suivant : Abdallah Mhmoud Emam - portrait

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque