Mardi 17 septembre 2019

Zaha Hadid, maître d’oeuvre du nouveau siège de la banque centrale irakienne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 31 août 2010 - 242 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [31.08.10] – L’architecte anglo-irakienne, Zaha Hadid, a été sélectionnée pour concevoir le nouveau siège de la Banque centrale irakienne à Bagdad dont l’ancien siège a été endommagé lors d’une attaque en juin dernier.

A 59 ans, l’architecte britannique d’origine irakienne, Zaha Hadid, va signer sa première réalisation architecturale dans son pays natal. Elle a été sélectionnée pour concevoir le futur siège de la Banque centrale d’Iraq dont le précédent bâtiment, conçu en 1985 par le cabinet danois Dissing & Weitling, a été pris d’assaut en juin 2010 et endommagé par de nombreuses explosions.

A la fin du mois de juillet, le gouvernement irakien avait demandé à Zaha Hadid de proposer un projet pour la reconstruction du bâtiment. Présenté à Istanbul le 14 août, il a été approuvé par le directeur de la banque, Sinan al-Shabibi, a précisé Bloomberg.

Compte tenu du climat de tensions et d’insécurité encore présent dans la capitale irakienne, il est peu probable que les plans soient rendus publics, mais il est certain que le nouveau bâtiment sera en mesure de résister aux attaques terroristes.

Fondée en 1947, la Banque centrale irakienne a été une des premières banques du monde arabe. Elle disposait l’exclusivité de l’émission de la monnaie nationale. Le nouveau siège permettra à l’institution de « poursuivre son rôle au service de la stabilité et du développement de la croissance économique » du pays, a déclaré un porte-parole du cabinet Zaha Hadid Architects au magazine Building Design.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque