Une sculpture d’Henry Moore volée dans un parc écossais

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 15 octobre 2013 - 423 mots

DUMFRIES (ECOSSE) [14.10.13] – Une œuvre en bronze du sculpteur britannique Henry Moore, exposée dans un parc d’Ecosse, a été dérobée. Cet acte s’inscrit dans une série de vols des œuvres de l’artiste, souvent destinée à être fondue et vendues à l’étranger.

La police britannique a annoncé le 13 octobre 2013 le vol de l’œuvre en bronze Standing Figure du sculpteur britannique Henry Moore, exposée dans le parc naturel Glenkiln Sculpture Park de la région Dumfries et Galloway au sud-ouest de l’Ecosse. L’oeuvre était présentée sur un rocher dominant un vaste paysage de landes et de forêt qui sert d’écrin à cinq autres sculptures en bronze, dont trois de Moore, installées par le propriétaire terrien Sir William Keswick entre 1951 et 1976. Dans le parc se trouve aussi, notamment, un Saint Jean Baptiste (1878) d’Auguste Rodin et La Visitation (1926) de Jacob Epstein.

Si l’estimation de l’œuvre n’a pas été déclarée, la police écossaise aurait évoqué, selon l’Hamilton Advertiser qui a relayé le premier l’information, que celle-ci serait d’une « grande valeur » : Henry Moore est l’un des artistes britanniques les plus célèbres et les mieux côtés, ayant fortement contribué à l’introduction des formes de l’art moderne au Royaume-Uni. En février 2012, un de ses bronzes monumentaux intitulé Reclining Figure : Festival avait été vendu 19,1 millions de livres (près de 22,5 millions d’euros) à Christie’s Londres, tandis qu’un autre Reclining Figure avait atteint 5 millions de dollars (environ 3,7 millions d’euros) en vente Christie’s New York en mai 2012.

Les chances de retrouver l’œuvre dans son intégrité semblent faibles : depuis de nombreuses années, les sculptures d’Henry Moore sont victimes d’une série de vols destinés majoritairement à la fonte de leur métal et de sa revente. Ainsi le vol en 2005 d’un bronze de deux tonnes qui était exposé dans les jardins de la Henry Moore Foundation dans l’Hertfordshire (centre de l’Angleterre), avait été déclaré « endommagé irrémédiablement » en mars 2009 suite à une enquête qui avait conclu à une refonte à destination de la Chine, friande de métaux nécessaires à la conception électronique. En 2012, deux adolescents avaient été arrêtés pour avoir volé, fondu, et revendu à un prix dérisoire (46 livres, soit environ 54 euros) le modèle de Sundial , une œuvre également exposée dans cette fondation de l’artiste. Toutefois en 2010, le modèle Three Piece Reclining Figure avait eu plus de chance : dérobé à la James Goodman Gallery de New York en novembre 2001, il avait été retrouvé lors d’une vente dans une galerie de Toronto.

Légende photo

Henry Moore (1898-1986) - Standing Figure (1950) - Bronze - située dans le parc de sculpture Glenkiln en Ecosse - © Photo Richard Webb - 2004 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque