Dimanche 12 juillet 2020

Une galerie à Berne expose des œuvres du faussaire Beltracchi

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 décembre 2014 - 245 mots

BERNE (SUISSE) [05.12.14] – La galerie Christine Brügger expose à Berne les créations originales du désormais célèbre faussaire Wolfgang Beltracchi jusqu’au 21 décembre.

Quelques jours après avoir reçu la succession de Cornelius Gurlitt, Berne reste dans l’actualité avec une exposition d’œuvres de Wolfgang Beltracchi à la galerie Christine Brügger, rapporte le journal Berner Zeitung.

Christine Brügger, qui se dit « fascinée par la technique de ses peintures » aurait appelé puis rejoint l’artiste à Cologne, où il est incarcéré. Beltracchi a accepté d’exposer ses travaux, soulignant que la galerie était la première à le lui demander. Il a assisté au vernissage de l’exposition via Skype.

Toutes les toiles sont signées de son nom, même si certaines sont clairement inspirées par Picasso, Campendonk et d’autres peintres modernes. Les prix vont de 10 000 à 50 000 francs suisses. Seule l’œuvre Charon, entre photoréalisme, collage et trompe l’œil, est estimée à 120 000 francs.

En 2011, Wolfgang Beltracchi (63 ans) a été condamné à 6 ans de prison par les tribunaux allemands. Il a avoué avoir produit des centaines de faux puis les avoir vendus avec sa femme et deux complices. Tout en regrettant « l’acte criminel » de vendre des faux, il est fier de ses peintures et a affirmé son souhait de continuer sa carrière d’artiste. En prison, il est autorisé à peindre la journée avant de retourner dans sa cellule et répond notamment à des commandes. Il devrait être libéré le 9 janvier 2015.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque