Une exposition magistrale marquera l’ouverture du Centre Pompidou Metz en mai 2010

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 février 2010

PARIS [11.02.10] – A trois mois de son inauguration, le directeur du Centre Pompidou, Alain Seban, en a dit un peu plus sur l’exposition inaugurale « Chef-d’œuvre ? » du nouveau Centre Pompidou-Metz qui doit réunir plus de 780 œuvres sur 5000 m² d’exposition.

Seront présents Picasso, Miro, Léger, Matisse, Klein, César ou encore Braque et Calder. Des 780 œuvres prêtées – dont certaines qui ne le sont que très rarement – 700 proviennent du Centre Pompidou à Paris et d’autres de grands musées d’art moderne internationaux. L’exposition constitue le plus important déplacement de pièces de Pompidou-Paris.

L’exposition prévue dans la grande nef et les trois galeries du centre offrira un parcours chronologique de tous les champs de création du XXe siècle : peinture, sculpture, installations, arts graphiques, photographies, vidéos, œuvres sonores, cinéma ou encore l’architecture et le design. Tout cela autour d’un questionnement sur la notion de chef-d’œuvre.

Le centre conçu par l’architecte japonais Shigeru Ban devrait accueillir environ 250 000 visiteurs par an. Le centre prévoit des «  Journées inaugurales » gratuites du 12 au 16 mai 2010 qui permettra aux visiteurs de découvrir l’architecture spectaculaire du bâtiment et l’exposition. Elles donneront la priorité au « public local, régional et transfrontalier » a précisé Alain Seban dans Le Figaro.

L’exposition inaugurale laissera place à une rotation régulière de quatre à six expositions temporaires par an fondées sur des prêts d’œuvres que ce soit de Pompidou-Paris, de musées nationaux et internationaux, de collections particulières ou de commandes d’artistes.

Il n’y aura pas de relations financières entre les deux centres. Mais Metz pourra puiser dans la collection permanente de Paris pour ses expositions temporaires. Au niveau de la gestion, les collectivités territoriales sont majoritaires au centre de Metz. Pompidou-Paris dispose néanmoins d’un droit de regard sur la nomination du directeur et le choix des programmes scientifiques et culturels.

Laurent le Bon, directeur de Pompidou-Metz aura à sa disposition un budget de 10 millions d’euros – attribué par Metz Métropole, la région et la ville de Metz – pour la gestion de ses équipes, des expositions et des commandes d’artistes.

Alain Seban se félicite du respect des délais pour l’ouverture, trois ans après le lancement du projet. Il devance ainsi l’ouverture du Louvre-Lens prévue à la fin de l’année 2012.

Légende Photo

Vue du centre Pompidou-Metz (octobre 2009) - Photographe Lonely Freak - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque