Vendredi 22 novembre 2019

Une base de données de Google Art Project pour garder trace des oeuvres de street art

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 24 mars 2015 - 264 mots

MOUNTAIN VIEW (ETATS-UNIS) [24.03.15] – Google a lancé la semaine dernière une version étendue de sa base de données en ligne Google Art Project. Plus de 10 000 photographies de street art sont à présent consultables.

Le projet de cette base de données consacrée aux œuvres de rue a vu le jour en juin 2014, avec 5 000 images et 31 partenaires internationaux y contribuant. La semaine dernière, Google a ajouté 55 partenaires au projet, qui ont aidé à documenter plus de 5 000 pièces supplémentaires. Beaucoup de street artists participent déjà au projet. « Cela nous donne de la crédibilité », a expliqué LaHue, qui peint sous le nom de Random Act, dans le Los Angeles Times.

Cette base espère conserver sous forme digitale des œuvres de street art à travers le monde entier. Par essence éphémères, certaines ayant déjà été détruites, elles acquièrent ainsi une pérennité et une visibilité sans précédent. Des collections et des expositions en ligne sont consacrées à l’histoire, les lieux et les artistes des arts de la rue. Par le biais d’une carte mondiale recensant les œuvres par pays, les utilisateurs ont accès à des explications et parfois même des commentaires des artistes. La collection de Google Art Project couvre 34 pays.

Malgré l’enthousiasme général, certains artistes s’inquiètent de possibles motivations financières de la part de Google et refusent pour le moment de participer au projet. Google a annoncé que les photographies, qui comprennent toutes le titre de la fresque et sa date de création, ne peuvent pas être téléchargées.

Google Art Project Street Art

Site Internet : streetart.withgoogle.com

Légende photo

Capture d'écran du site Google Art Project Street Art : streetart.withgoogle.com 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque