Vendredi 22 novembre 2019

Un trésor archéologique étrusque retrouvé par la police italienne

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 1 juillet 2013 - 200 mots

ROME (ITALIE) [01.07.13] – La police italienne vient de mettre la main sur du matériel funéraire étrusque, qui avait été découvert lors de fouilles archéologiques clandestines et mis sur le marché noir. Sont notamment concernées 23 urnes cinéraires datant des IIIe et IIe siècle avant J.-C.

Après plusieurs mois d’investigation, les carabiniers oeuvrant pour la protection du patrimoine culturel en Italie ont récupéré un important ensemble d’objets archéologiques étrusques datant pour la plupart de l’époque hellénistique (III-IIe siècles avant J.-C.). Provenant probablement de l’hypogée des Cacni, si l’on en croit le Corriere dell’Umbria, ce matériel funéraire est constitué de milliers de pièces d’une importante valeur historique, qui demeuraient inconnues de la communauté scientifique.

L’ensemble avait été mis au jour il y a plusieurs années à l’occasion de travaux de construction à Pérouse. Cinq personnes viennent d’être arrêtées pour fouilles clandestines, vol et recel d’objets appartenant à l’État.

Parmi les pièces retrouvées par la police, on compte notamment 23 urnes cinéraires en travertin décorées de reliefs et de frises, qui correspondent au type des urnes sarcophages, sur lesquelles le ou les défunts étaient représentés allongés, dans la position du banquet. Le trésor comprend également un casque de bronze et des céramiques.

Légende photo

Un des objets retrouvés par la police - © Photo Comando Carabinieri Tutela Patrimonio Culturale.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque