Vendredi 20 septembre 2019

Un tableau de Ribera entre au Musée des beaux-arts de Rennes grâce à des fonds publics et privés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 janvier 2014 - 251 mots

RENNES [21.01.14] – Une souscription publique, lancée en septembre 2013, ainsi que divers financements ont permis l’acquisition d’une œuvre de Jusepe de Ribera par le Musée des beaux-arts de Rennes.

La Ville de Rennes s’est jointe à l’Etat afin de répondre au souhait du musée d’acquérir le Saint Jude Thaddée de l’artiste espagnol Jusepe de Ribera (1591-1652), mis en vente 300 000 euros par une galerie parisienne. Aux 50 000 euros recueillis s’est ajoutée une enveloppe de plus de 25 000 euros, issue de dons de particuliers. Des entreprises se sont également mobilisées pour financer l’acquisition. La souscription répond à la mise en place d’un fonds de dotation en 2013.

Le succès de la campagne de financement lancée par le Musée des beaux-arts de Rennes témoigne de l’importance du mécénat populaire dans l’enrichissement des collections muséales. Suite à l’appel aux dons du Musée du Louvre lancé fin 2010 pour l’acquisition des Trois Grâces de Lucas Cranach, qui avait récolté le million d’euros nécessaire auprès des particuliers en un temps record, la mobilisation se renforce. Une dernière illustration de ce mouvement date de ce début d’année 2014 avec une somme de près de 4 millions d’euros récoltés afin de financer la restauration de La Victoire de Samothrace, dont 1 million provient de 6 700 donateurs individuels.

La directrice du Musée des beaux-arts, Anne Dary, se félicite de cette acquisition et de son mode de financement. La sensibilisation des projets auprès des entreprises permettra ainsi « d’enrichir d’autres aspects de la collection. »

Légende photo

José ou Jusepe de Ribera, dit lo Spagnoletto (1591 à Xàtiva - 1652 à Naples) - Saint Jude Thaddée (1609-1610) - Huile sur toile - 111,2 x 88,6 cm

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque