Vendredi 15 novembre 2019

Un tableau de Nicolas Poussin tagué à la National Gallery

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 juillet 2011 - 349 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [19.07.11] – Un homme a été interpellé pour avoir vandalisé une œuvre du peintre français Nicolas Poussin conservée à la National Gallery de Londres. L’auteur de cet acte serait lui aussi de nationalité française.

Une œuvre de Nicolas Poussin, intitulée L’Adoration du Veau d’or et conservée à la National Gallery de Londres a été vandalisée par graffiti. Un homme a pulvérisé de la peinture rouge dessus à l’aide d’une bombe. Cette attaque a eu lieu en pleine journée, vers 17 heures. Le visiteur malveillant a été arrêté par la police.

Selon The Guardian, des témoins ont rapporté avoir assisté à la scène et vu l’homme. Steven Dear, un témoin qui était en visite au musée avec des amis, a déclaré qu’après avoir saccagé l’œuvre, l’homme est resté devant pour la contempler. « Comme s’il était fier de ce qu’il venait de faire, comme s’il attendait d’être arrêté. » Il vociférait en français. « Comme s’il essayait d’expliquer les raisons de son geste. » Selon Steven Dear, il aurait peut-être agi ainsi afin de protester contre la nudité des personnages. « Il a tout recouvert », a déclaré ce dernier.

Puis, les gardiens de sécurité se sont précipités sur lui, l’ont retenu dans une salle et ont contacté la police. Cinq officiers vinrent plus tard pour arrêter l’homme, qui serait français. Celui-ci est actuellement en garde à vue dans un poste de police du centre de Londres.

L’huile sur toile, objet du tag, représente un épisode de l’Exode, lequel est utilisé parfois pour illustrer l’intolérance religieuse. En l’absence de Moïse, parti gravir le mont Sinaï pour y recevoir les Dix Commandements, le peuple hébreu d’Egypte fabriqua et adora une idole d’or. Lorsque Moïse le découvrit à son retour, il fut pris d’une grande colère ; l’idolâtrie étant interdite par le décalogue. Dieu aurait alors ordonné à Moïse de tuer ces hérétiques et Moïse aurait transmis cet ordre à ses fidèles.

Récemment, un autre tableau d’un peintre français tout aussi important a été attaqué dans un musée américain. C’était à Washington et il s’agissait d’une œuvre de Paul Gauguin, représentant « Deux Tahitiennes » à moitié dénudées.

Légende photo

Nicolas Poussin - L'Adoration du Veau d'or (1634) - Source Wikimedia 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque