Dimanche 12 juillet 2020

Un plateau en argent signé Picasso disparaît de la foire Art Miami

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 9 décembre 2014 - 379 mots

MIAMI (FLORIDE, ETATS-UNIS) [09.12.14] - Une œuvre de Pablo Picasso estimée 85 000 dollars a été dérobée dans la nuit de jeudi 4 à vendredi 5 décembre sur le stand de la galerie hollandaise Leslie Smith qui participait à la foire Art Miami.

Alors que tous les regards sont tournés vers Art Basel Miami, c’est un évènement en marge de la foire que relate le Miami Herald : une œuvre de Picasso a disparu de la foire off Art Miami qui s’est tenue en marge d’Art Basel entre les 2 et 7 décembre.

Un plateau en argent de près de 40 cm de diamètre, Visage aux mains, conçu en 1956 par Pablo Picasso, aurait été volé sur le stand de la galerie Leslie Smith, basée à Amsterdam, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un gardien de sécurité a constaté lors de l'une de ses rondes dans la nuit que l'œuvre était bien à l'emplacement où elle était exposée depuis lundi. Mais quand le marchand est arrivé le vendredi matin, le Picasso avait disparu. « J'ai participé à des foires d'art toute ma vie. [...] On ne m'a jamais rien volé! », s’est exclamé David Smith, le directeur de la galerie d'art Leslie Smith.

Le plateau, gravé en son centre et ses côtés d’un visage et de mains, fait partie d'une série de vingt plateaux d'argent. Ce serait la seule œuvre à avoir disparu de la galerie, qui expose pourtant des pièces plus coûteuses, dont une œuvre en céramique également de Picasso estimée à 365 000 dollars.

Art Miami a lieu dans le quartier Wynwood, sous une tente montée pour l’occasion et est surveillée par la même entreprise de sécurité que la foire Art Basel Miami. Des gardes sont effectuées 24h/24 mais les stands ne possèdent pas tous de caméra. Une enquête est en cours, a indiqué le directeur d’Art Miami, Nick Korniloff, au Miami Herald. Samedi 6 décembre, les organisateurs de la foire ont par ailleurs promis une récompense de 5 000 dollars à quiconque ramènerait l’œuvre. Selon eux, le prix que le voleur pourrait en tirer avec la fonte de l’argent n’excèderait pas 400 dollars. Le vol a été signalé à une « base de données d’œuvres d’art volées mondiale » afin de rendre difficile toute revente.

Légende photo

Pablo Picasso, Visage aux mains, 1956, plateau d'argent, 40 cm de diamètre

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque