Jeudi 13 décembre 2018

Un pasteur tente de vendre des fausses œuvres de Damien Hirst

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mars 2013 - 338 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [14.03.13] – Un pasteur de Floride, après avoir cherché à mettre en vente chez Sotheby’s un faux tableau de Damien Hirst, a été arrêté par un policier infiltré lors d’une transaction de cinq toiles à New York. Il risque jusqu’à sept ans de prison.

Kevin Sutherland, pasteur à Miami (Floride), a été interpellé par la police new-yorkaise début février 2013 alors qu’il tentait de vendre cinq fausses toiles du peintre Damien Hirst à un policier infiltré. Le pasteur, âgé de 45 ans, comparaissait le 7 mars 2013 devant la Cour Suprême de Manhattan pour tentative de vente d’œuvre d’art contrefaite.

Dans un premier temps, le pasteur, marchand d’art à ses heures perdues, avait tenté de mettre en vente chez Sotheby’s une toile qu’il présentait comme une « spin painting » de Damien Hirst. Le service d’authentification de la maison de ventes avait rapidement constaté qu’il s’agissait d’un faux et refusé l’œuvre proposée. Sotheby’s avait informé Kevin Sutherland, mais également les autorités.

Un détective de la police de New York a alors tenté de joindre le pasteur en lui demandant s’il avait des œuvres de Damien Hirst à vendre. Kevin Sutherland lui aurait ainsi proposé deux « spin paintings » et trois « dot paintings » pour 185 000 dollars, assurant qu’il avait les papiers de provenances des peintures. Il estimait pourtant l’ensemble valoir plus de quatre fois plus cher.

C’est au cours du rendez-vous donné dans un hôtel de New York que le pasteur s’est fait arrêté par la police, qui confirmera par la suite qu’il s’agissait bien de faux.

L’avocat de Kevin Sutherland a déclaré que dans le cadre de son activité secondaire de marchand d’art, le pasteur était accusé de vente de faux « pour la première fois ». Son client a plaidé non coupable.

Sutherland est libre, sous caution de 100 000 dollars, mais devra se présenter à nouveau devant la cour le 25 avril 2013. Il risque jusqu’à sept ans de prison selon le New York Daily News qui rapporte l’affaire.

Légende photo

Damien Hirst - 5-Bromogramine (2005) - gloss ménager sur toile - 152,4 x 152,4 cm - © Damien Hirst and Science Ltd. - Photo Prudence Cuming Associates © Photo courtesy Gagosian Gallery

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque