Un français arrêté au Yémen pour trafic d’antiquités

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2008

SANAA (YEMEN) [07-05-08] - Vendredi 2 mai, un ressortissant français a été arrêté à l’aéroport de Sanaa en possession d’antiquités yéménites. Il a été assigné à résidence en attendant la fin de son procès, qui débutait lundi 5 mai.

Yves Lebourgeois, ressortissant français de 56 ans, a été arrêté à l’aéroport de Sanaa en possession de 31 pièces archéologiques supposées issues de fouilles clandestines. Parmi ces objets, une quinzaine de pièces de monnaie et surtout huit statuettes en bronze datant du IV° siècle A.D. seraient authentiques.

Le suspect travaillait au Yémen sur le site de construction d’un pipeline pour le compte d’une filiale de la compagnie Amec Spie. Cette entreprise est le principal sous-traitant de la société Yemen LNG, dont Total est actionnaire à hauteur de 40%. Le chef du département de la protection des sites archéologiques au sein de l'Autorité générale yéménite des Antiquités, Hisham Ali al-Thawr a précisé que plusieurs employés de la société Yemen LNG ont été arrêtés dans le passé pour trafic d’antiquités.

Yves Lebourgeois encourt 5 ans de prisons. Il affirme néanmoins avoir acquis les pièces litigieuses auprès d’un collègue yéménite pour 260 euros.

Le Yémen présente une culture et un patrimoine pluriséculaires très riches. Royaume légendaire de la Reine de Saba, le pays était aussi appelé par les auteurs grecs et romains « l’Arabie Heureuse » grâce à sa continuelle verdure et de sa grande fertilité. Les royaumes sub-arabiques étaient situés sur la route de l’encens et dès le VIII° siècle avant notre ère, la production artistique y était abondante et variée. L’archéologie n’a pu s’y développer que récemment et la législation locale vise autant à favoriser le développement de la discipline qu’à protéger le patrimoine des destructions et pillages. (Avec : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque