Dimanche 19 janvier 2020

Un fragment de manuscrit de Léonard de Vinci découvert à la médiathèque de Nantes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 décembre 2010 - 346 mots

NANTES [07.12.10] - Le fragment d'un manuscrit attribué à Léonard de Vinci a été redécouvert dans un fonds d'archives de la médiathèque de Nantes après 137 ans d'anonymat. En 2007, une partition inédite de Mozart avait déjà été retrouvée dans ce même fonds.

Un journaliste du quotidien Presse-Océan a redécouvert un fragment de manuscrit de Léonard de Vinci, dans un fonds d’archives conservé à la médiathèque de Nantes. Le document avait été authentifié à la fin du XIXe siècle lorsqu'il avait été donné à la ville par un collectionneur dans un fonds composé de 3 000 autres lettres et autographes ; depuis, il avait été oublié. C’est suite à la lecture d’une biographie consacrée à Léonard de Vinci par Serge Bramly, qui évoque la présence d’un fragment de manuscrit de la main du maître de la Renaissance dans une bibliothèque de Nantes, que le journaliste a commencé sa recherche.

Il a alors interrogé la direction de la médiathèque Jacques-Demy à Nantes qui, apparemment n’avait pas connaissance de la présence de cette pièce dans ses collections. Deux semaines plus tard le fragment aurait été retrouvé, après être resté 137 ans dans le fonds d’archives. Le manuscrit fait partie de la donation de Pierre-Antoine Labouchère, un peintre nantais qui séjourna en Italie au XIXe siècle. En 1873 il avait fait don de plus de 3 000 documents à la Ville de Nantes. En 2007 un fragment d’une partition inédite de Mozart avait déjà été retrouvé dans ce fonds. Le Fonds Labouchère va faire l’objet d’une étude approfondie.

Le fragment de Léonard devrait prochainement être exposé, mais il va auparavant être étudié par des chercheurs qui auront pour mission de déchiffrer les lignes écrites sur ce petit bout de papier de 10 centimètres sur 20, fait à base de coton de chiffon. Le texte, mêlant italien et dialecte lombard, est écrit de la main gauche et en sens inversé et donc illisible à l’œil nu.

Légende Photo

Attribué à Léonard de Vinci - Autoportrait (c. 1510-1515) - 33 Á— 21 cm - Turin, Royal Library (inv.no. 15571) - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque