Vendredi 28 février 2020

La Bibliothèque Laurentienne de Florence met en ligne ses manuscrits

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 novembre 2009 - 234 mots

FLORENCE (ITALIE) [23.11.09] – La Bibliothèque Laurentienne des Médicis à Florence vient de mettre en ligne gratuitement plus de 1 600 manuscrits issus du prestigieux Fonds Pluton, grâce à un partenariat avec l’entreprise privée SIAV.

1 655 manuscrits anciens de la Bibliothèque Laurentienne sont désormais disponibles sur Internet depuis le 19 novembre. Issue du Fonds Pluton, la collection contient entre autres des manuscrits annotés par Pétrarque et Boccace, et des trésors de bibliophilie comme la plus ancienne copie connue de Virgile, datée du Ve siècle, le Codex Amitianus ou le Codex de Florence.

Selon la Tribuna Economica, cette numérisation est le fruit d’un partenariat engagé depuis juillet 2008 avec la société SIAV SpA, une compagnie de développement de logiciels de documentation.
D’ici décembre 2010, la Bibliothèque compte mettre en ligne plus de 3 900 livres.
Quatre scanners spéciaux ont été utilisés, conçus spécialement pour éviter d’endommager les manuscrits acquis au fil des ans.

La Bibliothèque Laurentienne, fondée par Cosme Ier de Médicis et agrandie par Laurent de Médicis, a été ouverte au public pour la première fois en 1571. Plus de 11 000 ouvrages y sont déposés, dont plusieurs autographes de Léonard de Vinci. La collection est une des plus riches du monde.

Le projet, entièrement financé par le ministère de la culture, est le premier du genre en Italie. Il pourrait conduire, sur le long terme, à la création d’une bibliothèque numérique italienne.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque